Les fondements du design UX : Conception de l'interactivité

Assurer la cohérence graphique et structurelle

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans cette vidéo, vous verrez comment assurer la cohérence graphique et structurelle, dans le but de proposer des interactions plus logiques.
04:05

Transcription

Dans le chapitre précédent, nous avons vu la théorie de gestalt, de la perception des formes. Nous allons maintenant voir la pratique et nous allons considérer, au niveau de la pratique, quels vont être les principes de base que nous allons appliquer et, au premier chef d'entre eux, il y a la cohérence. Il y a deux types de cohérence mais il faut comprendre, avant d'être cohérent, que notre utilisateur fonctionne avec des codes visuels préétablis. Ces codes visuels résultent de son éducation, résultent de son contexte, résultent de sa culture. Ce peut être des codes visuels qui vont être liés aux formes, aux couleurs ou à la disposition des éléments. Lorsque nous avons affaire à des codes visuels, par exemple, ici, un panneau de signalisation indiquant une autoroute nous pouvons, de la même façon, considérer un autre panneau, légèrement différent, sans être complètement désorienté. Si nous changeons de pays, nous comprendrons, avec ce deuxième panneau, qu'il s'agit d'un accès à l'autoroute. Pourtant le dessin de l'autoroute n'est pas tout à fait le même, il n'est pas positionné pareil dans le panneau, la forme de la flèche est différente, etc. Néanmoins, ce panneau reste dans les mêmes codes visuels que ceux que nous avons appris. Vous allez donc, en respectant les codes visuels de l'utilisateur, garder une possibilité créative de légèrement faire évoluer les formes pour qu'elles correspondent à vos besoins graphiques. Néanmoins, vous n'allez pas pouvoir combiner plusieurs interprétations du même code visuel. Vous allez choisir. Si, par exemple, ici, nous choisissons le visuel qui se trouve en haut, nous n'allons pas pouvoir l'alterner avec le visuel qui se trouve en bas. Et puis il va falloir garantir deux types de cohérence. Le premier type de cohérence est la cohérence de structure des éléments de contenu que l'on va présenter. Nous avons ici un menu sur lequel nous présentons des articles pour homme, pour femme puis des accessoires, puis des articles pour enfants, puis des soldes. Si nous considérons ce menu, nous nous apercevons qu'il faudrait intervertir les deux éléments de manière à avoir une séquence logique : homme, femme, enfants puis accessoires et soldes. On pourrait d'ailleurs inverser soldes et accessoires. Nous avions ici une cohérence structurelle défaillante parce que notre contenu n'était pas séquentiel. Et puis il y a, enfin, la cohérence graphique. La cohérence graphique va, dans un premier temps, trouver son application sur la typographie. Au début de web et des applications mobile, nous avions accès à un certain nombre de typographies, de polices de caractères qui étaient très limitées mais ce n'est plus le cas actuellement, nous allons pouvoir, et notamment avec les Google Fonts, utiliser de nombreuses polices de caractères qui peuvent être très graphiques. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas utiliser ces polices de caractères très graphiques, on peut les limiter, par exemple, à l'utilisation pour une titraille mais il va falloir en limiter le nombre et toujours privilégier la lisibilité. La cohérence s'applique également pour la couleur. Nous l'avons vu dans une vidéo précédente, sur la similarité. Les couleurs vont donc devoir ne pas être utilisées uniquement dans un but graphique créatif mais vont devoir être utilisées de manière à faciliter le repérage par l'utilisateur des différents éléments que l'on veut mettre en valeur. Et puis, enfin, il y a une cohérence graphique sur les effets. De nombreux effets visuels sont maintenant possibles. Il y a des tendances qui vont aller du Skeuomorphisme, c'est-à-dire la représentation d'éléments que l'on trouverait physiquement dans la vraie vie, vers des tendances qui sont le flat design et le matériel design où l'on va mettre en place des éléments qui vont être strictement graphiques et qui ne seront pas reliés à des dispositifs physiques. Quel que soit le choix que vous faites, vous devrez toujours assurer une cohérence et vous ne pourrez pas passer d'un système à un autre. La cohérence, qu'elle soit structurelle ou graphique, est donc la première préoccupation du designer d'interaction.

Les fondements du design UX : Conception de l'interactivité

Produisez des interfaces optimisées pour une interaction qui satisfera les utilisateurs avec des parcours plus intuitifs. Optimisez la navigation, le repérage, etc.

2h16 (37 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :7 sept. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !