L'essentiel de SharePoint 2016

Assimiler les principes de sécurité

Testez gratuitement nos 1324 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Initiez-vous au fonctionnement de la sécurité dans SharePoint 2016. Voyez de quelle manière elle affecte les groupes, quels sont les niveaux d'autorisation associés et en quoi consiste le principe d'héritage par défaut.
05:40

Transcription

Dans SharePoint, et nous l’avons constaté à maintes reprises, tout est soumis à la sécurité. Donc comment se passe le principe d’autorisation de sécurisation d’informations dans SharePoint et ce par rapport aux différents niveaux? Par exemple je suis ici sur le site qu’on appelle Racine, le plus haut de la collection de site qui est Intranet. J’ai appliqué des droits à ce niveau-là. Par défaut, ces droits vont automatiquement être propagés à tout ce que je vais construire en dessous. Je prends un exemple. Dans Intranet, j’ai créé deux sous-sites. Ces sous-sites par défaut, vont hériter en fin de compte de tout ce que j’aurais mis comme droits au niveau Intranet. De la même façon, à l’intérieur de chaque sous-site, j’ai peut-être créé des bibliothèques de documents, des listes. Et par défaut également, toutes les bibliothèques de documents et toutes les listes vont hériter des droits qui proviennent du site. À l’intérieur même de chaque bibliothèque de documents, ou de chaque liste, j’ai rajouté des informations. Et par défaut également, tout ce qui est document ou élément de liste, héritera des mêmes autorisations que le niveau bibliothèque ou liste, que le niveau site ou bien évidemment que le niveau site racine. C’est ce qui s’appelle le principe de l’héritage. Seulement bien évidemment, il arrive très souvent qu’on soit obligé de gérer des règles différentes en termes d’affectation de droits, sur différents niveaux, sur différents sites, sur différents sous-sites, sur différentes bibliothèques, ou sur différentes listes. Voir même, on verra que c’est techniquement possible, mais ça ne fait pas partie des bonnes pratiques, sur les documents ou les éléments eux-mêmes. Donc on a l’héritage par défaut, et on pourra couper cet héritage à chaque moment. Pour remettre quoi ? Des droits. Et les droits dans SharePoint c’est géré comment ? C’est géré avec ce qui s’appelle des groupes d’utilisateurs dans lesquels on va pouvoir mettre Sabine, Nicholas, Diana. Ces groupes d’utilisateurs existent par défaut de la même façon. Et puis à ces groupes d’utilisateurs, on affecte des rôles ou des niveaux d’autorisation. Histoire de matérialiser un petit peu tout cela, avant même de rentrer dans les interfaces du produit, je vais vous montrer rapidement, une petite synthèse visuelle de ce qu’on vient d’évoquer. J’ai donc ici la représentation de ce qui correspond en fin de compte, à mes différents niveaux. J’ai la partie collection de sites avec le site de premier niveau. J’ai de la même façon les sous-sites. Les bibliothèques de documents et les listes. Et les documents. Et si au premier niveau, c’est-à-dire au niveau Site racine de la collection, je mets Monsieur Dupont, dans un groupe Visiteur, qui aura comme autorisation associée Lecture. Par défaut, avec le principe de l’héritage, Monsieur Dupont aura donc la possibilité de lire tout le contenu de l’arborescence. À savoir tous les sites et les sous-sites, toutes les bibliothèques de documents et toutes les listes que l’on va trouver dans les différents sites et sous-sites. Y compris bien évidemment tous les documents ou tous les éléments. Mais il peut arriver également, que je sois obligé d’arrêter l’héritage. Donc d’affecter des autorisations spécifiques à différents niveaux. Au niveau Document, au niveau Bibliothèque ou Liste, au niveau Site, entre le site de premier niveau et les différents sous-sites. Voilà le principe par défaut, que bien évidemment on pourra modifier. Je vous ai parlé également de faire des modifications en affectant des rôles différents à des groupes. Voyons voir ensemble si vous le voulez bien dans un tout premier temps, quels sont les groupes par défaut, et les niveaux d’autorisation associés. Nous avons donc lorsque l’on crée des containers pour mettre du contenu, trois groupes qui sont automatiquement créés par défaut par le système. Le groupe Propriétaires, dont fait partie Sabine. C’est celui qui a le plus grand rôle en fin de compte, il a ce qui s’appelle Contrôle total. Après arrivent les Membres, les gens qui peuvent collaborer. Et on va leur affecter par défaut, un niveau d’autorisation qui sera Modification. Et puis nous avons le groupe Visiteurs, qui par défaut ne pourra que lire. Attention, ce n’est pas parce que ce sont les groupes qui sont affectés avec leurs niveaux d’autorisation associés par défaut, qu’on ne peut pas bénéficier d’autres groupes et d’autres niveaux d’autorisations. Mais chaque fois qu’on va créer une structure de site, SharePoint va nous proposer par défaut ces trois groupes avec leurs niveaux d’autorisation associés. Voilà le principe de fonctionnement des autorisations dans SharePoint. L’héritage, la possibilité de couper l’héritage à chaque niveau, et d’affecter aux différents groupes des niveaux d’autorisations différents.

L'essentiel de SharePoint 2016

Mettez au point des environnements intranet et extranet de manière efficace et rapide. Découvrez comment travailler avec des bibliothèques, des listes et sécuriser le contenu.

8h25 (80 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :29 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !