Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir SketchBook Pro 2018

Apprendre à personnaliser un pinceau

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Dans ce chapitre, vous apprendrez à modifier un pinceau afin de l'adapter aux besoins de votre production.
07:56

Transcription

On continue notre exploration de la palette des pinceaux. On vient de voir qu'on pouvait, par simple pression sur cette icône, faire appel à la Bibliothèque de pinceaux qui dispose d'un grand nombre d'outils qui sont classés par famille, donc, il y a déjà de quoi satisfaire beaucoup de besoins en terme de dessins, de tracés, de touchés, de textures. Et puis, on va voir ça s'arrête pas là, c'est-à-dire qu'on peut aussi personnaliser nos pinceaux, par exemple, je prends le crayon de base, et puis, je clique ici, sur cette petite icône du réglage, et les propriétés du pinceau, ici, assez simples ; Rigidité/Taille, voyez qu'il y a un petit défilement des graduations, donc, 4D, 6B, donc, on se dirige vers le gras, que le B veut dire Black, donc, plus on est dans le B, plus on est dans les Black, et puis, là, on termine dans les H, c'est-à-dire le Hard, une pointe dure. On sent tout de suite la différence. On va du plus gras vers le plus sec, on peut, ici, réduire l'opacité, vers le débit, le graphite virtuel qui va se déposer au frottement du papier. Et on peut réinitialiser immédiatement et retrouver les paramètres d'origine en cliquant sur ce bouton et en validant le petit avertissement. Je fais une petite touche Suppr pour nettoyer la surface de travail. Donc, ce pinceau-là, il inclut des propriétés qui apparaissent et c'est le cas aussi, par exemple, pour le Stylet encreur, donc, lui, c'est la taille, telle qu'on peut aussi la moduler dans le curseur et l'opacité, donc, par défaut, c'est autour de 90 % et on peut la mettre à 100 % et réinitialiser à chaque fois aussi. Et puis, il y a d'autres pinceaux, comme, par exemple, le pinceau de base, de la trousse de base, qui, eux, disposent de paramètres avancés, donc, on va voir, par exemple, avec d'autres pinceaux ce qui se passe, donc, je clos la fenêtre. On va, ici, prendre un pinceau, on va prendre, par exemple, cette brosse-là, du jeu Concepteur. Donc, ici, s'affiche l'empreinte qu'elle laisse, par défaut. C'est un pinceau un peu plus complexe que le simple crayon, comme une touche de poile très trempée qui vient se poser, avec des variantes assez fortes en terme de tonalité selon l'appui. Et puis, je vais cliquer sur ma petite icône et voir un petit peu, maintenant, tout ce que nous déroule la fenêtre des paramètres avancés, comme de quelle façon on peut intervenir pour personnaliser encore d'avantage le pinceau, alors, tout d'abord, les paramètres de Pression avec la taille, avec une pression élevée, un maximum et de taille avec une pression faible, je peux faire la même chose inversée, c'est-à-dire avoir une taille forte quand j'appuie peu, et dès que j'ai appuyé, on peut revenir à quelque chose de très fin, donc, d'inverser comme ça. Le phénomène de pression, c'est intéressant, ça permet de provoquer des accidents, des petites irrégularités dans le dessin. Idem pour le flux, c'est-à-dire le débit qui va être provoqué par la Pression. Toute manipulation entraîne une modification de l'image de référence qui nous permet de juger, sans avoir besoin de tracé, même si de temps en temps, il faut poser le geste pour ressentir ce que propose la variation. On visualise immédiatement ce pourquoi la commande est faite avec le dessin du haut. On peut replier comme ça, le groupe concernant la Pression, idem pour le Tampon, c'est-à-dire l'Espacement du motif. Ce motif qu'on voit ici, il se transforme en trace, selon le degré de l'espacement, donc, on peut, après, travailler. Petite série, si besoin est, pour certaines interventions. L'Arrondi est pareil, c'est la capacité d'écraser un petit peu le trait. Tout ça, c'est aussi des paramètres réglables, dans les paramètres avancés. La Rotation, c'est une fois une biseautée qu'on fait pivoter, et puis, on voit ici la petite trace. Par exemple, si on veut balayer comme ça, ou par contre, si on veut venir dans l'autre sens, on peut tourner notre feutre. Je vais remettre une petite touche Suppr pour nettoyer mon espace de travail. Ensuite, il y a des Dynamiques de rotation, automatiques. Ça fait un pivot un peu aléatoire, un petit peu anarchique selon la pression, pareil, qui peut, il y a des effets intéressants pour les textures d'énergie ou des cas où quelconque graphiques, ou Contrôlées par la pression du stylet, si ça avait été compatible, je travaille avec le stylet couché, et puis, dès que je lève, il y a une rotation qui apparaît aussi. Je fais fermer les paramètres de Tampon. Ici, on arrive aux paramètres de Plume. On peut définir la netteté des contours de l'arête, donner du flou ou du net. Voilà, là aussi c'est très visible. Le pinceau, c'est une forme, cette forme-là, la voici, c'est la forme de base. On peut en importer, pour cela il faut créer un petit fichier, c'est-à-dire une nouvelle image au format PNG avec de la transparence. Et ici, sur le fond noir, je vais en créer pour vous, je vais le chercher. On trouvera ici forme, je vais vous l'ouvrir. Et voilà, la nouvelle forme, c'est-à-dire c'est des coups de crayon que j'ai donnés tout à l'heure sur un fond noir, en blanc, en PNG. Et voilà, ce que donne une nouvelle brosse beaucoup plus douce, les motifs sont beaucoup plus resserrés. Une touche Ignorer l'arête qui va faire varier un petit peu les bordures. Il y a aussi une possibilité d'introduire de la texture. Donc, ici, il y a des textures par défaut qui sont proposées. Voilà, et puis là, on va venir appliquer une texture. On peut aussi importer une texture. Donc, là, vous avez brush 1, il vous ouvre 1 et puis, c'est une autre texture qui va s'ouvrir à nous, c'est les traces que j'ai faits aussi sur un fichier PNG. Ensuite, on peut inverser, c'est-à-dire venir en négatif. Je vais appliquer la texture de façon un petit peu plus foncée. Profondeur avec une pression élevée ou avec une pression faible pour faire apparaître la texture, plus ou moins, c'est-à-dire qu'elle va être son degré de prégnance. On peut aussi randomiser le décalage, c'est-à-dire je vais avoir de temps en temps des petits sauts, des petites surprises entre les paramètres, alors, une fourchette d'application. Alors, le caractère aléatoire, on peut randomiser la taille, c'est-à-dire plus ou moins fortement avant des variations de taille pendant la pose du pinceau. Un petit coup de touche supprimée, et là, je vois que quand je passe mon pinceau, ça s'affole un petit peu. On peut baisser un petit peu, là, on va avoir un peu moins d'accident. On peut randomiser également le flux, c'est-à-dire le débit. On peut repasser d'un flux assez fort à un flux très faible, de façon un petit peu aléatoire. Idem pour la Rotation. Alors, là, ça peut pivoter dans tous les sens ou très légèrement, et randomiser le pas, c'est à l'espace entre les... ça va se resserrer et puis, ça va repartir un petit peu plus élargi. Alors, tout ça, on peut revenir aux paramètres initiaux d'un seul clic. On peut aussi sauvegarder notre nouvelle brosse, celle-ci est un petit peu chaotique, je ne sais pas si j'en ferai grand-chose, mais je vais quand même la garder. Je vais l'exporter en cliquant sur le bouton, donc, c'est un fichier skbrushes, c'est-à-dire un fichier Pinceau SketchBook. Et le nom du fichier, pour l'instant, c'est Effilement synthétique, c'est une réplique du nom, je vais le nommer Effilement synthétique 2. J'enregistre, maintenant je peux clore. Retourner sur mon jeu de pinceaux, Concepteur, faire un clic sur l'icône, choisir un nouveau pinceau. Nouveau pinceau, je vais choisir Importer et je vais trouver mon pinceau, ici, Effilement synthétique 2, Ouvrir et le voici qui vient de s'ajouter sous un nouvel ensemble, c'est le pinceau que j'avais paramétré tout à l'heure. Je peux retourner maintenant sur celui-ci, re-cliquer sur les Propriétés et réinitialiser et retrouver la brosse de base, vu que maintenant, j'ai sauvegardé ces paramètres sous la forme d'un nouveau pinceau.

Découvrir SketchBook Pro 2018

Faites de SketchBook Pro votre meilleur compagnon pour une pratique nourrie et variée du dessin. Apprenez à concevoir un visuel, des premières étapes jusqu'aux ajustements finaux.

3h34 (40 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
SketchBook Pro SketchBook Pro 2018
Spécial abonnés
Date de parution :21 août 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !