Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Appréhender l'interface de visualisation

Testez gratuitement nos 1338 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Abordez les composantes de l'interface qui vous permettront de naviguer dans vos médias. Découvrez comment les visualiser et comment les trier.
08:39

Transcription

Il est temps maintenant de se lancer dans l’interface de Final Cut Pro 10. Cette interface, comme vous pouvez la voir là maintenant, n’a pas de bibliothèque chargée, parce que je voulais vous montrer un petit peu le rendu général de cette interface-là. Puis par la suite, nous nous focaliserons plus sur l’aspect visualiseur de plan, puis sur l’aspect timeline dans une seconde vidéo. Donc ici, cette partie, cette interface si vous voulez, est divisée en trois zones. La zone des navigateurs est composée du panneau des bibliothèques ici sur la gauche, puis du navigateur de plan, ici au milieu. À droite, nous avons la deuxième zone qui est la zone de visualisation. Puis en bas, nous avons la zone de la timeline. J’appelle ça des zones mais c'est pas comme ça que ça s’appelle. Ce sont des fenêtres bien évidemment. Il faut savoir une chose, c’est que le visualiseur va nous permettre de visualiser des images en provenance, soit de la timeline, soit du navigateur de plan sur la gauche. Évidemment, pour vous montrer ça de façon plus précise, on va ouvrir une bibliothèque. Par défaut, Final Cut crée une bibliothèque qui s’appelle Sans titre. Cette bibliothèque-là, je n’ai pas envie de la créer pour l’instant. Je vais déjà travailler sur une bibliothèque que j’ai déjà. Je sélectionne ici Azka Média. Et tout de suite apparaissent des images dans ma timeline. Pour éviter que cela perturbe le regard, j’allais dire, je vais sélectionner un projet ici, qui s’appelle Séquence EPK, qui est vide et qui va me permettre de focaliser notre attention sur cette zone ici, donc cette fenêtre, la fenêtre des navigateurs. Vous voyez ici la bibliothèque. Vous en avez une bibliothèque. Quand vous l’ouvrez, il y a à l’intérieur trois événements différents mais il est possible d’ouvrir plusieurs bibliothèques. Je vais donc ouvrir ici une bibliothèque qui s’appelle Romano-atmo, sur laquelle je suis en train de travailler parallèlement. Vous remarquerez qu’il est donc possible d’accéder aussi bien aux fichiers qui se trouvent dans cette bibliothèque qu’aux fichiers de la bibliothèque sur laquelle vous travaillez. Ce qui est très intéressant, c’est qu’il est possible de récupérer des images d’une bibliothèque, pour les glisser dans une autre. Ça c’est quand même extrêmement intéressant, que ce soient des images d’ailleurs ou un projet. Je vais donc refermer cette bibliothèque-là pour me focaliser sur la bibliothèque qui nous intéresse. Donc nous allons regarder un petit peu comment se structure une bibliothèque. Donc nous avons ici dans cette bibliothèque 59 éléments, donc l’intégralité des éléments aussi bien de la musique, de la voix-off, des images, des photos, des projets se trouvent à l’intérieur de cette bibliothèque-là. Ces fichiers sont rangés dans des évènements. Évidemment ces évènements, c’est moi qui les ai faits. Vous pouvez remarquer ici que par exemple, photo, vous avez seulement six éléments parmi les 59 qui se trouvaient dans cette bibliothèque là-haut. Nous avons également un évènement qui s’appelle Projet. C’est moi qui ai créé mes projets à l’intérieur de cet évènement Projet. Donc il n’est pas nécessaire, obligatoirement de le faire. En revanche, j’ai ici un évènement qui s’appelle Clip dans lequel j’ai la majeure partie de mes images, vous voyez ici 51 éléments et que j’ai subdivisé, on va dire, en dossier de mots-clés. Donc vous voyez ici, j’ai par exemple un mot-clé qui est appliqué sur ces plans. On va bien évidemment voir ce que c’est qu’un mot-clé. C’est cette petite barre bleue qui est là. On le verra dans une prochaine vidéo. Mais en gros, c’est ce qui va nous permettre d’identifier un plan ou lui coller une étiquette. Vous voyez ici, on a fond vert, musique, les fichiers Photoshop, fichier 4K. Et quand sélectionne le dossier principal, je retrouve les neuf éléments composés de tous les fichiers qui se trouvaient dans 4K, fond vert, musique et psd. J’ai également ici Interview avec des mots-clés encore une fois de Aude, Nicolas et Thomas. Vous remarquerez aussi ce petit symbole vert qui est là-haut, qui est un favori. C’est moi qui ai marqué ces plans-là comme favoris et vous verrez bien évidemment à quoi tout cela peut servir. Donc je vais cliquer ici sur Clip et on va se concentrer sur l’organisation, que ce soit d’ailleurs de la bibliothèque ou des évènements. Donc c’est ici que ça va se passer. Nous avons la possibilité là de changer l’aspect des vignettes. Donc vous voyez que quand je clique ici, je vais possiblement agrandir ou réduire les vignettes. Donc c’est seulement la taille de mes vignettes. Ce qui va me permettre en effet, peut être d’avoir une vision d’ensemble un petit peu plus pertinente. D’ailleurs à ce sujet, ce que je fais très souvent, moi, dans cette version d’ailleurs, je réduis en bas la timeline pour me donner un espace suffisant pour visualiser tous mes rushes. Ça peut être très intéressant quand on réduit un petit peu les images comme ça. Alors, on a vraiment une vision globale de tout ce qui se passe à l’intérieur. Après avoir parlé ici de la taille des vignettes, nous avons ici la durée de chacune de ces vignettes-là. Donc tout simplement, je vais par exemple sélectionner ici 10 secondes et je visualise là, dans ce plan-là que nous avons deux petites vignettes. Il faudra prêter un petit peu attention. Une vignette là et une autre vignette là. Ça reste malgré tout le même plan. Donc ces vignettes-là représentent chacune 10 secondes. Ça veut dire que j’ai une vignette de 10 secondes, plus une autre vignette de 10 secondes. Ce qui fait 20 secondes. Mais j’aurais eu une troisième vignette, ça m’aurait fait 30 secondes. Je sais que j’ai ici en-dessous de 30 secondes de durée. Alors moi, ce que je fais pour connaître la durée d’un plan, c’est pas tellement cette méthode-là que j’utilise mais c’est plutôt la méthode en-dessous ici, qui me permet, vous voyez, d’afficher 28 secondes 01. Effectivement je vois bien que ça correspond à un plan qui est en-dessous de 30 secondes. Ce que je préfère faire, moi, c’est vraiment garder ici l’intégralité de la durée de chacun des plans en une petite vignette. Parce que par la suite, je vais par exemple, si je veux être très précis dans ma sélection ici, je vais changer l’affichage. J'agrandis un petit peu mes vignettes là pour que ça soit plus clair. Je disais donc que je vais changer l’affichage de mes vignettes et je vais le passer en mode texte. Voilà, je suis en mode texte. C’est beaucoup plus simple d’afficher des vignettes en mode texte. Vous voyez quand je vais cliquer ici, j’ai donc une visualisation beaucoup plus grande. J’ai même d’ailleurs à ce sujet, la possibilité de cacher le panneau des bibliothèques à gauche pour vraiment visualiser un plan assez large. Je vais revenir là et repasser en petites vignettes. Donc une chose très intéressante dans cette version de Final Cut, c’est qu’il est possible de changer le tri ici. Voyez par exemple, j’ai pour le moment groupé dans un premier temps mes plans par le contenu créé. C'est-à-dire que le contenu créé le 24 janvier 2017 est ici. Celui qui a été créé le 17 avril 2016 est là. Ainsi de suite, ainsi de suite. Là j’ai un élément, 16 éléments, ainsi de suite. Ce que je préfère faire pour le moment, c’est lui demander de ne pas grouper les éléments. Ils peuvent être triés par durée, bien évidemment, par nom ou angle de la caméra, très pratique quand on fait du multicam. Mais pour le moment je préfère garder aucun tri. Comme ça visualise tous les rushes les uns à la suite des autres. Par contre, le tri en tant que tel, lui, peut être classé par contenu créé, c'est-à-dire que le contenu créé le plus récent est en amont. Je peux trier par nom. Ce que je trouve très pratique aussi dans cette version de Final Cut, c’est la lecture des rushes. Vous remarquerez que j’ai ce qu’on appelle un curseur de survol, ici, qui va me permettre de visualiser tous mes rushes. Très rapidement, je vais être emmené à supprimer le défilement audio. En gros, je vais décocher cette fonction dans le menu Présentation, qui s’appelle Audio lors du survol. Sinon, vous risquez d’entendre ça : qui est assez désagréable quand on se promène sur nos rushes. Donc le raccourci étant MAJUSCULE-S. Maintenant je vais pouvoir toujours survoler mes plans, mais sans entendre l’audio. Autre chose qui est intéressante également, c’est la possibilité de me mettre en lecture. Vous voyez, si je me mets en lecture, je peux passer, grâce aux flèches haute et basse, d’un plan à l’autre. Voyez, je me mets en lecture. ... bon parce que c'est trop lent, donc on a prévu... Ainsi de suite. Donc ça c’est les flèches haute et basse. Mais je peux bien évidemment continuer à lire de cette façon-là. Une chose aussi que je trouve très pratique, c’est le bouton ici qui s’appelle Lecture continue. Quand je vais sélectionner ça, mes plans vont lire sans s’arrêter. Hop ! Il passe au plan d’après. Ainsi de suite, ainsi de suite. Ça c’est quelque chose que je trouve très utile. Une chose que j’aime beaucoup aussi dans Final Cut, c’est cette zone de recherche que nous avons ici. Là par exemple, je vais taper Aude et ça va m’afficher tout de suite le plan dans lequel il y a Aude d'écrit. Donc c’est une recherche de texte dans le titre. Mais il faut faire attention à une chose, c’est de ne pas oublier de retirer les recherches, sinon nos plans ne seront plus visibles.

L'essentiel de Final Cut Pro X 10.3

Apprenez à utiliser les nombreuses fonctionnalités de Final Cut Pro. Passez en revue son interface, ainsi que l’importation, le montage, la correction colorimétrique et l’export.

5h58 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Final Cut Pro Final Cut Pro X 10.3
Spécial abonnés
Date de parution :21 mars 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !