Découvrir le design graphique : Le recadrage d'images

Appréhender le centre, la bordure et la règle des tiers

Testez gratuitement nos 1257 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Chaque cadre visuel a un centre et une bordure. Ces deux éléments sont dynamiques. Le centre a le plus fort impact. Il s'agit d'une position stable. Si vous voulez du sûr et du calme, optez pour le centre. Abordez également la règle des tiers.
06:09

Transcription

Chaque cadre visuel a un centre et une bordure, tous deux dynamiques. Le centre a le plus fort impact car c'est une position stable. Si vous voulez du sûr et du calme optez pour le centre, comme dans une barque. Restez au milieu et tout ira bien. Décalez-vous et vous risquez de chavirer. En général, nous préférons le centre. C'est un emplacement familier. Si vous voulez du changement, un peu de piment, approchez-vous de la bordure. Vous connaissez la chanson : « Il y a du tangage » ? C'est ce qui arrive près du bord, tangage et roulis modifient l'horizon. Vous êtes secoué, vous cherchez à rétablir votre équilibre, tout bouge et vous met à fleur de peau. La position et les dimensions de chaque élément influent sur leur perception. Prenons un exemple avec un carré blanc qui représente une page et un rond noir. Le carré est statique car tous ses côtés sont symétriques. Le rond aussi est symétrique. Le rond étant placé pile au milieu du carré, tous deux sont alignés. Il dispose du même centre et des mêmes axes. C'est au centre qu'ils sont synchronisés. C'est une composition placide, immobile, simple. Une légère excentration y ajoute une tension indésirable car elle donne l'impression que le rond n'est pas à sa place et devrait être centré. Une excentration radicale s'avère plus bénéfique, ça bouge, le rond interagit vraiment avec la bordure. Il peut s'agir d'un ballon qui flotte. Ce contact avec la bordure véhicule un message psychologique. Il nous fait penser à la position d'une personne dos au mur ou contre un mur. Un objet juste au-dessus du sol avec une petite marge visible. Beaucoup de tension et d'anticipation. Que fait-il là ? Il flotte dans les airs ? Il rebondit ? En tout cas il bouge et ça se voit quand il se trouve au sol. Là, il est stable. Il a un poids, la gravité a repris le dessus. Maintenant il s'échappe. Avec une ficelle, on ressent la gravité de façon viscérale. Plus le rond est gros, plus il est imposant et plus il nous interpelle. Là nous réagissons. Nous devons faire quelque chose car il envahit notre espace. Que vous en soyez conscient ou non, ces forces visuelles se retrouvent dans chaque image et influent sur le recadrage. La photo souvenir est la plus courante. Elle indique où on se trouvait, ou ce qui se passait entre autres informations. Par exemple, lors d'un concert ou d'une visite au zoo tout le monde sort son smartphone pour prendre des photos ou filmer l'événement souvenir. Quand vous prenez une photo juste pour enregistrer des informations, vous centrez instinctivement votre sujet. C'est naturel mais en graphisme la composition joue un rôle clé. En photographie, il existe la règle des tiers. Il s'agit de diviser le cadre en neuf parties, selon une grille de 3/3 et de placer votre sujet non pas au centre mais sur une intersection ou à proximité. La règle des tiers n'est qu'un guide et non une loi stricte. Elle consiste simplement à excentrer le sujet. L'objectif est d'ajouter de la tension en s'approchant de la bordure. Notre barque prend un peu de la gîte, l'image est plus dynamique et théâtrale. Parlons du phénomène de la ligne visuelle. Ici l'oiseau sur le fil est centré. Cependant, il regarde vers la droite. Nous percevons donc un mouvement dans ce sens, comme sous l'effet d'une pression. C'est ça, la ligne visuelle. Cette ligne fantôme pourtant réelle, nous pose un problème psychologique. Même si le sujet est centré, il semble y avoir moins d'espace à droite qu'à gauche d'où une sensation de déséquilibre. Il en résulte une tension diffuse et ambigüe qui donne la même impression que le rond légèrement excentré dans le carré. En déplaçant l'oiseau sur la gauche, nous lui offrons plus d'espace à regarder et retrouvons un équilibre. Attention à ne pas excentrer systématiquement. Le photographe a volontairement centré cet avion parce que c'est de son cœur qu'il tire toute sa puissance. On dirait qu'il nous regarde dans les yeux. Mieux vaut conserver cet effet lors du recadrage. Une réduction d'un tiers pour ajouter du texte affaiblit l'impact de cet avion. Il redevient un appareil banal. L'ajout de texte donne une autre dimension. Voici une photo prise à un meeting aérien. Un simple cliché avec un sujet centré tout ce qu'il y a de plus classique sauf que nous y ajoutons du texte. Zoomez puis décalez les jets vers le tiers de droite. Le cliché original était assez aéré. Mais souvenez-vous de l'oiseau et de sa ligne visuelle. Ces jets viennent vers nous et nous anticipons leur trajectoire. Il faut de la place à gauche. Les angles sont eux aussi rapides. Donc le design doit ici imiter le thème angulaire des jets. La police doit refléter cette rapidité. Optez pour une même famille « Sans Serif » bien lisse. Ici « Gotham Light » gras et extra gras en italique. L'angle graphique est celui de l'italique. Opposez celui des jets afin que ces lignes convergent dans le ciel. En graphisme, le recadrage est souvent affecté par l'ajout de texte. Nous en reparlerons plus en détail par la suite.

Découvrir le design graphique : Le recadrage d'images

Passez en revue 7 techniques de recadrage pour exploiter au mieux vos images. Abordez les bases de la composition, uniformisez des photos en série et donnez-leur plus d’intensité.

41 min (12 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :23 mars 2017
Durée :41 min (12 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !