Les fondements du dessin

Appliquer une perspective à un point de fuite

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Testez la perspective à un point de fuite sur un volume simple dont l'un des plans vous fait face.
08:58

Transcription

Alors, après avoir mis rapidement quelques volumes simples en perspective axonométrique à l'aide de tracés de parallèles qui vont faire office de lignes fuyantes, on va maintenant mettre ces volumes en perspective d'un point de fuite. Alors on va changer de feuille bien sûr. Alors, la perspective d'un point de fuite, qu'est-ce qui la différencie de la perspective axonométrique que nous avons vu ? Le départ va être le même, c'est-à-dire une face frontale d'un volume. Ça sous-entend que je me tiens, par exemple, face aux arêtes de ce cube. Cette fois-ci nous allons induire une ligne d'horizon qui va être la hauteur du regard du spectateur, et un point de fuite vers lequel, cette fois-ci, vont converger toutes les fuyantes qui va donner son nom à la perspective conique puisque le rassemblement de ces fuyantes forment un cône aspirant. On ferme toujours en parallèle dans le cas de la perspective d'un point de fuite. Et on obtient, là encore, une impression de volume, comme on l'avait avec tout à l'heure la perspective axonométrique, mais par contre on a aussi une impression de perdition. Voilà. Donc, ce que je vous propose c'est de rejouer avec les volumes de la session précédente. On va tracer une ligne d'horizon centrale. On va dire que tout nos volumes représentés sur cette page seront abordés de cette hauteur de regard. On va placer un point de fuite central, et puis on va disposer les faces. de nos volumes. On avait le carré, on avait le triangle qui sera dessous, le carré dessus. On avait aussi le tube. Donc là, on trace un cercle, quelque chose qui s'en approche le plus possible à main levée, on viendra nettoyer un petit peu tout à l'heure, mais il est censé être vu parfaitement de face, donc il n'est, a priori, pas question d'ellipses. Et puis on va tracer le côté de notre pont. Cette fois-ci on va prendre le côté carré, c'est-à-dire je vais partir, non plus comme tout à l'heure, face à cette tranche, mais à celle-ci, et c'est celle-là que nous allons mettre en profondeur. Donc j'ai deux volumes au-dessus, et deux volumes au-dessous. On peut en placer un aussi, un dernier carré, ou rectangle, sur la ligne d'horizon. Donc on commence, de la même façon que tout à l'heure, à tracer des fuyantes. Celles-ci, cette fois, vont toutes se diriger vers le même point d'aspiration, le point de fuite, et sur la même ligne d'horizon. Voilà. On aboutit à une forme de prisme. Donc, comme tout à l'heure, on va fermer. Toujours parallèle aux arêtes de la face frontale, de même amplitude que le cercle, et parallèle aux formes du triangle. Voilà, on a fermé. Maintenant qu'on a fermé, on peut mettre un petit coup de gomme mie de pain pour atténuer la présence des fuyantes. On les laisse toujours en vue, ça continue d'expliquer le dispositif. Et puis, on va reprendre notre petit travail d'ombrage, une lumière du dessus. Donc, cette fois-ci, je vais ombrer surtout les faces de dessous quand elles sont visibles, et puis on va dire qu'elle vient un petit peu de gauche. Donc ici ça sera très clair, comme voilà. On va tracer ici le milieu, toujours avec une diagonale, de notre tranche. Sur ce milieu, on va venir retracer, un petit peu déformée par la distance, l'ellipse de courbe, et puis on va fermer là, ainsi, et remonter, et avec un petit coup de gomme, faire disparaître cette partie superflue pour recréer l'ouverture. On vérifie nos bonnes orientations, et puis on va commencer comme tout à l'heure à densifier un petit peu le dessin. Avec les contours, on va pouvoir lier un petit peu, rappeler le côté physique en cassant les angles, pour notre page d'exercices. Une fois que c'est un peu précisé, on peut venir à la gomme mie de pain enlever des parties un peu trop superflues. On fait le tour de nos volumes comme ça. Donc, voilà nos volumes. Vous pouvez continuer pour remplir la page évidemment. Toutes formes de face s'y prêtera, et rajouter des petits carrés, des bâtonnets, et ainsi mesurer ce qui se passe quand on se rapproche du centre, le côté très aigu de certaines faces, quand on est sur la tranche, on l'a vu ici. Multipliez les volumes, amusez-vous avec eux. On comprend tout de suite avec ce type de page que la ligne d'horizon nous renseigne sur la partie qui sera visible de l'objet, le dessous, en l'occurrence, pour ce qui se trouve au-dessus de la ligne d'horizon, et le dessus pour ce qui se trouve au-dessous de la ligne d'horizon, puisque je suis censé les regarder à cette hauteur là.

Les fondements du dessin

Apprenez à dessiner et à donner forme à vos idées créatives. Obtenez le résultat escompté grâce à l’utilisation des bons outils et à la maîtrise des techniques de base.

3h50 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :8 oct. 2015

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !