L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Appliquer un dégradé

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Optez pour un dégradé linéaire ou radial, et orientez-le à votre guise. Vous pouvez également agir sur l'opacité du dégradé.
05:37

Transcription

Si Illustrator nous permet de jouer avec des nuances, sous forme d’aplat, couleurs plates, on va pouvoir également travailler avec des couleurs sous forme de dégradés. Pour ça le panneau Dégradés est disponible, et bien entendu, on pourra le joindre avec les nuances. Je vais par exemple développer le panneau, pour voir à la fois le nuancier ou les couleurs et le dégradé. On retrouvera, si je sélectionne cet objet, la possibilité de positionner un dégradé par défaut. Soit en cliquant sur ce bouton dans la palette d’outils, tout en bas. Soit encore, sur celui-ci. En cliquant sur le triangle, je trouverais potentiellement la possibilité de stocker des dégradés que j’aurais réalisé, pour pouvoir les trouver ultérieurement. Le dégradé est un dégradé linéaire. Comme on peut le remarquer ici. Mais il pourra également être radial. Et le point de départ sera la couleur située dans la barre du bas, une couleur blanche, puis un dégradé sur une couleur noire avec un point intermédiaire représentant exactement le centre de dégradé. On pourra jouer sur le curseur ici, ou sur l’emplacement précis avec cette valeur, pour demander à ce que le dégradé aille plus ou moins rapidement vers la couleur choisie. On pourra également jouer sur la version du dégradé avec ce bouton. Qu’il soit radial ou linéaire, bien entendu. S’il est linéaire il peut également être orienté différemment. On pourra le faire par ce biais, et on voit qu’effectivement l’orientation n’est pas la même. Mais pour orienter le dégradé, on a un outil, qui est situé dans la palette d’outils, qui est l’outil Dégradé de couleurs. Dès lors que je prends cet outil, je retrouve sur la forme, une barre correspondant à la zone de positionnement du dégradé. Si j’agis à ce niveau, par exemple en choisissant de ne pas dégrader du blanc mais une autre couleur, je vais faire un double-clic sur l’étiquette. Et dans ce cas, j’ai accès soit au panneau couleur, qui me permettra donc d’aller chercher la couleur qui m’intéresse, que ce soit en rouge vert bleu ou en CMJN, ou à travers le nuancier. Soit à travers le nuancier lui-même, qui est accessible par ce bouton, et retrouver donc le vert d’origine. On voit bien que ce vert se dégrade vers le noir, puisque le point suivant est noir, mais il est possible de le modifier à ce niveau aussi. Je vais me réapprocher du dégradé, en prenant l’outil Zoom, avec le raccourci clavier Contrôle Espace sur PC, ou Commande Espace sur Macintosh, puis je vais cliquer et glisser pour le déplacer. Lorsque je viens sur cette barre, je retrouve bien le point correspondant à la couleur de départ, et je peux toujours par un double-clic, la modifier, le point d’arrivée, par un double-clic le modifier également. Et en l’occurrence j’aimerai ne pas aller vers un noir, mais vers une autre couleur. Je vais donc pouvoir aller vers une autre teinte, que je choisirais soit par ce biais, dans le nuancier qui me convient, en allant chercher un autre vert. On va pouvoir également jouer sur le positionnement précis du dégradé. Le point milieu va pouvoir être déplacé ici ou ici, en fonction de l’importance qu’on veut donner à chacune des couleurs. On pourra toujours par un double-clic ajouter un point supplémentaire si on veut, un point intermédiaire qui lui aussi pourra être par double-clic, modifié. et par exemple passer par une autre couleur. Vous pouvez donc composer autant de couleurs que vous le souhaitez, à ce niveau. Notez qu’on peut jouer sur la nuance, la couleur, et son emplacement précis dans la barre. Mais également sur l’opacité. Si la couleur devient transparente, alors on voit à travers. Pour le voir dans le menu Affichage, je demande d’afficher le Damier de transparence. On voit bien qu’effectivement la couleur que j’ai déterminé ici est une couleur qui a une opacité moindre, alors que celle-ci est bien à 100%. Il est possible de jouer évidemment sur une opacité intermédiaire. Si je clique à ce niveau, je vais pouvoir positionner par un double-clic, un nouveau point qui lui sera totalement opaque. Vous pouvez donc jouer sur ces éléments, et pour l’orientation du dégradé, soit l’orienter par ce biais, soit tout simplement puisqu’on a un outil Dégradé en place, cliquer et glisser pour l’emmener. Et on définit donc le point de départ et le point d’arrivée. Au point de départ ce sera la couleur située tout à gauche du dégradé, puis à partir de là, dans le même esprit que ce qu’on a ici, on va dégrader progressivement jusqu’au dernier point. Vous pourrez toujours réorienter votre dégradé en changeant sa longueur, ou encore, en changeant son orientation. Si le dégradé est de type radial, dans ce cas vous pouvez jouer sur les différents éléments qu’on a vu, mais en plus, avec ce bouton, vous pouvez jouer sur le côté ovale du dégradé. Qui donnera donc un comportement différent. Si on se reporte maintenant à nos feuilles d’arbre, on va pouvoir sans problème, construire sur une feuille, un dégradé. Si je clique sur ce bouton, c’est le dégradé qui va s’y positionner. Ce n'est pas ce qui m’intéresse. Je vais donc pouvoir retirer les étiquettes qui ne me concernent pas. Et si je viens zoomer sur cette zone, je vais pouvoir lui demander aussi, de récupérer l’outil Dégradé, en cliquant sur l’outil en question. Je vais mettre un dégradé linéaire, l’orienter différemment. On va pouvoir le modifier effectivement dans son orientation ou carrément, cliquer et glisser directement sur l’objet. J’ai bien construit ici un dégradé qui m’intéresse. Je vais donc, avec le petit triangle, lui demander de le mémoriser. Ainsi je pourrai mémoriser plusieurs dégradés, et les retrouver très facilement en les intégrant tout simplement dans mon nuancier. Si je veux maintenant faire en sorte que cette feuille soit dans la même nuance, je clique dessus. Sur celle-ci, je clique dessus, il restera à gérer tout de même, l’orientation du dégradé, qui sera évidemment par défaut, linéaire, mais pas forcément orientée comme on le souhaite. L’outil Dégradé nous permettra, puisque je peux demander à ce qu’il soit dans ce sens, ou dans ce sens, tout simplement. Contrôle ou Commande « 0 » pour afficher la totalité, et Contrôle ou Commande Majuscule « D » comme damier, pour masquer ou afficher le Damier de transparence.

L'essentiel d'Illustrator CC 2017

Prenez en main les fonctionnalités principales du logiciel de dessin vectoriel de référence. Créez un document, gérez vos espaces de travail, effectuez des sélections, etc.

7h42 (85 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :26 avr. 2017
Durée :7h42 (85 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !