L'essentiel de Photoshop CC 2015

Appliquer la teinte et la saturation

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez influer sur la teinte, la saturation et la luminosité en fonction de la couleur d'une référence. Il suffit de glisser un curseur sur une zone de l'image pour la voir changer. De préférence, choisissez de faire un calque de réglage.
04:14

Transcription

Nous allons voir comment traiter la teinte, la saturation et la luminosité d'une image. Pour cela le menu « Image Réglages », « Teinte / Saturation... » donc en l'occurrence teinte, saturation, luminosité, permet de gérer l'image. Mais en transformant les pixels de façon définitive. On va donc préférer à cela la teinte, saturation, luminosité, menu identique, mais géré sous la forme d'un calque dynamique, un calque de réglage capable de régler l'image qui est en dessous avec les réglages qu'on va poser. Le traitement peut se faire de façon globale, c'est ce qu'on va commencer à faire et on a un curseur, en cliquant sur ce petit bouton, qui va apparaître lorsqu'on va être sur le travail. Il suffit de venir sur une couleur cliquer, puis glisser pour aller de gauche à droite, et donc jouer par exemple, sur la sursaturation, ou la désaturation de tout le canal correspondant à cette couleur. Notez au passage que le curseur va relativement vite, si vous appuyez sur la touche « Alt », vous allez réduire considérablement son amplitude. Vous pouvez donc à ce moment-là cliquer et glisser progressivement pour arriver à la valeur qui vous intéresse. Je désature par exemple ici le bleu, ou au contraire je le sursature en allant sur la partie droite. Comme vous pouvez constater ici, on va pouvoir jouer sur le bleu. C'est bien ces couleurs qui ont été référencées ici, mais également sur d'autres couleurs. Si je viens par exemple cliquer sur le toit, on voit immédiatement qu'il s'agit non plus de bleu, mais de rouge, les rouges ou verts entre cette zone et cette zone, seront complètement modifiés, et dans la partie progressive, sur la gauche et sur la droite. Si je viens donc cliquer et glisser, je vais désaturer ces valeurs jusqu'à potentiellement les rendre gris, ou alors, au contraire les sursaturer en les rendant extrêmement vives. On remarquera évidemment qu'on travaille sur la globalité de l'image, puisque je sursature tout ce qui correspond au même canal. C'est là que l'importance d'avoir préparer en même temps un masque de fusion, nous permettra de peindre sur certaines zones pour que le réglage ne soit effectif que sur certaines parties. Je vais revenir sur ce réglage et en modifier la valeur en réduisant un peu évidemment la correspondance, mais on va pouvoir jouer également au-delà de la saturation sur la teinte. Si je prends mon curseur, c'est sur la saturation que je joue. Si j'appuie sur la touche « Ctrl » sur un PC ou « Cmd » sur un Mac, alors c'est sur la teinte. Si je clique dessus et que je glisse, je vais donc pouvoir basculer la teinte vers une autre couleur dans un sens ou dans l'autre. Là aussi, si vous ajouter la touche « Alt », vous allez aller beaucoup plus doucement vers la valeur vers laquelle vous tendez, ce qui vous permet de régler très précisément la couleur à laquelle vous voulez arriver. Enfin sur le canal coloré en question, vous pouvez toujours demander également de jouer sur la quantité de lumière positionnée, baisser cette lumière ou au contraire, l'augmenter. Sur chacun des canaux, si je prends par exemple, les volets ici, je vais pouvoir changer en cliquant et en glissant. Mais attention évidemment à la conséquence que l'on aurait sur d'autres couleurs. Si les verts ici se désaturent beaucoup, on voit bien que les bleus en prennent aussi de la même façon. Donc, il va falloir effectivement considérer que dans ces volets il y a autant de bleu, qu'il n'y a de vert. Par contre dans les plantes ici, il n'y a bien que du vert, et on le verrait si je demande par exemple, de désaturer complètement la couleur que j'ai là, de désaturer complètement le bleu du ciel en glissant complètement à gauche, et puis de désaturer aussi ce rose, ou encore ces orangés, Et j'arrive à désaturer quasiment toute l'image sauf les verts et les jaunes qui sont restés présents. On pourra jouer donc également sur des critères, amusants de cette sorte ou on pourra demander et je vais le demander ici de remettre tout à zéro en cliquant sur cette flèche, de jouer sur toutes les désaturations, sauf le bleu du ciel par exemple. Je sature bien l'ensemble des couleurs, et il ne me restera quasiment que le bleu dans l'image. On y voit ici, plutôt un aspect créatif, mais il est évidemment et surtout intéressant de travailler l'image dans son rendu, pour lui donner les couleurs flatteuses que l'on souhaite sans aller dans l'exagération. Arrêt, équilibrage, peuvent toujours être possible entre la perception d'une couleur, par rapport à l'autre, grâce à ce menu.

L'essentiel de Photoshop CC 2015

Abordez les principes de l’image numérique pour comprendre son usage dans Photoshop. Parcourez ensuite l’interface, les panneaux, les outils, les calques, les masques, etc.

7h18 (93 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :14 janv. 2016
Durée :7h18 (93 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !