Les fondements de l'architecture : Le croquis de conception

Appliquer de la profondeur sans plan

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Plongez-vous dans la création de profondeur en dessin d'architecture, sans utiliser de plan. Suivez le guide.
14:55

Transcription

Donc, maintenant, je vous propose de faire un exercice d'imagination, en construisant une perspective dans une pièce, sans l'utilisation d'un plan. simplement avec des bases et même en s'amusant à faire comme un croquis, c'est-à-dire sans règle. Vous allez voir qu'on peut faire des choses quand même, relativement précises. Alors, dans ce cas-là, on a intérêt à partir en plaçant l'horizon plutôt au milieu de la feuille parce que comme ça, on est sûr de représenter aussi bien les espaces bas comme les espaces en hauteur. Et on va mettre le point principal au milieu. Comme ça, on sera sûr de placer les points de distance le mieux possible, à égalité, près de la feuille, en fait, le plus loin possible, en général. Et puis, on va dire qu'on est dans une pièce, comme on a fait déjà, qui serait de 4m de large, par exemple. Mais, on n'est pas exactement au centre. Donc, imaginons que la pièce, elle commence là et que si on veut lui donner une largeur à peu près, vous voyez, comme ceci. Donc, on aurait, à peu près, le milieu là, voilà. Ça, ça ferait un mètre. Donc, vous voyez, c'est une échelle qu'on fait à l'invention, comme ça. Donc, ici, on a quand même, 1m60, deux mètres donc. Le sol va être ici. Vous voyez, là, je démarre plutôt dans le sens inverse de ce qu'on a fait jusqu'à maintenant, c'est-à-dire que je bâtis en quelque sorte, la pièce autour de mon système de vision. Donc, j'ai un mètre, deux mètres, trois mètres, quatre mètres. Là, je vais avoir une ligne verticale. Et cette pièce, et bien admettons, qu'elle fasse 2m80 sous plafond. Donc, si ça, c'est un mètre, on retourne ici. On a, à peu près, 2,80. Voilà. Et trois mètres, donc 2,80, on fait à peu près ça. Donc, là, on a le mur du fond de la pièce. Et puis, on n'a pas placé la personne qui regarde, ici. On a placé, c'est le point principal qui est ici. Donc, là, maintenant, on peut bâtir très légèrement, les côtés de la pièce pour commencer. Vous voyez, on est comme ça. Et bien sûr, il faut se mettre à une certaine distance. Donc, on va placer les points de distance, sachant que si ça, ça fait un mètre, vous voyez, dans la feuille, on pourra pas aller plus loin que un, deux, trois, quatre, disons cinq, en trichant un peu, en supposant que dans cette pièce, on a suffisamment de recul pour se mettre à 5m de distance. Et donc, si ça, c'est cinq mètres, on va avoir la même chose de l'autre côté. Donc, l'unité de mesure, vous voyez, c'est ça. On part de centre. Un, deux, trois, quatre et cinq. Et logiquement, on arrive exactement symétrique de l'autre côté. Donc, là, on a D1 et D2. Et on va construire notre espace sur ce petit schéma, qui est presque symétrique, mais qui n'est pas symétrique. Vous voyez l'espace, il est un peu dans l'axe, là. Alors, je vous propose de dire que cette pièce est une cuisine, dans laquelle il y a des appareils de cuisine dans ce coin-là. Alors, les appareils font en général, à peu près, 90. Donc ça, si c'est un mètre, voilà la hauteur sur le mur. Et puis, imaginons qu'on en ait quatre ici. Donc, ça fait 60. Donc si ça, c'est... Vous voyez, on a 60, à peu près, comme ça. D'ailleurs, de face, c'est 6/90, donc on voit bien. Voilà, là, on a deux mètres. Un, deux, environ 2m30. 4x6 : 24. C'est à peu près ça. On peut dire que le meuble de cuisine vienne jusqu'ici. Et alors, on les voit du dessus. Donc, vous voyez, ça commence comme ça. C'est des meubles qui vont se retourner de ce côté-ci. Donc, vous pouvez déjà imaginer, très légèrement, la partie supérieure des meubles. Mais vous n'avez pas fait la profondeur. Donc, la profondeur, on sait que c'est pareil. C'est 60. Donc, en fin de compte, il suffit de remesurer ici à ce qu'on ait bien sur le tableau la largeur qu'on a définit. C'est 60. Si on fait ça, Vous voyez, on va au point de fuite qui est là. Là, on a la petite épaisseur en profondeur de 60. Donc, on peut revenir comme ceci. Et, on a nos meubles de cuisine comme ça, vu du dessus. Donc, sur le sol, c'est-à-dire là, on part comme ça. Et là, c'est presque aligné. Donc, on a un petit peu de mal à le préciser. Et si on veut faire les façades des meubles, ça va être, vous voyez, comme ça. À l'aplomb, on voit le dessus, comme ça. Et le dernier qui est ici, il est là. Donc, il peut y avoir des petites faiblesses. Vous voyez, ici, c'est un peu large. Donc, on corrige. Et le meuble qui est le dernier ici, Il vient, alors là, c'est un peu faible. Vous voyez certainement que le dessin est pas très bon. Voilà. Évidemment, ce serait plus efficace avec une règle. Mais c'est intéressant de le faire à la main. Et là, on dit que les meubles viennent en retour comme ceci. Et mettons, sur quatre de nouveau, quatre appareils successifs. Donc, pour faire les cadres, c'est facile puisque vous avez ici, comme ce sont des carrés de 60, vous avez la possibilité de faire ça. Un au fond, deux, trois. Voilà, et mettons quatre au total parce que si on va plus loin, on va commencer à rentrer dans les déformations. Donc, là, le meuble, vous voyez, sur la tranche, il est comme ça. Et vous pouvez monter les lignes verticales. Voilà, vous avez une première ébauche de volume. Et puis, on va dire, que de l'autre côté, on a fait un petit renfoncement. Donc, on a un mètre, pourquoi pas élargir si on veut s'amuser. La pièce, on dit qu'on récupère 50 centimètres par là, vous voyez, on peut inventer ce qu'on veut, en fait, de telle manière à faire un petit prolongement ici vers une terrasse. Donc, la pièce, évidemment, change à ce moment-là. Voyez, comme ceci. Et, je vais dire que, donc, j'ai rajouté 50 centimètres. Donc, j'ai un mètre, deux mètres, voilà. Sur les 2m de large que j'ai ici, je vais imaginer que j'ai pu gagner aussi de la place en profondeur et que j'ai gagné deux mètres de profondeur. Donc, pour mesurer deux mètres de profondeur, et bien, je suis toujours sur le tableau et je sais que ça, je l'ai définit comme étant deux mètres. Ça va être très facile. Il suffit de tracer cette ligne. Et on sait que la largeur qui est là, je l'ai transposée là-bas. Donc, ça va venir. Bien sûr, ça n'a rien à voir avec le trait précédent ici. Ça va venir comme ça et sur le sol, comme ça. Vous voyez, voilà le nouveau volume de la pièce, qui a été agrandie en profondeur, comme ceci et donc, maintenant, qui fait ça. Et puis, on va compléter les choses en disant qu'ici, on a une fenêtre. Alors, la fenêtre, elle est peut-être de cette hauteur-là. Elle est pratiquement dans l'angle. Et mettons qu'elle fasse un mètre de large. Donc, si elle fait un mètre de large, on va mesurer un mètre là-bas. Ça fait à peu près ceci. Et, elle va venir, dans ce cas-là, ici. On peut tout de suite juger quand on fait ça, si un mètre, ça nous suffit. Vous voyez ça fait ça. Alors, mettons que vous vouliez un petit peu plus. Donc, mettons, on peut mettre 1m20. On va faire ça. Donc, on a le tracé... On a le tracé brut. On peut donner l'épaisseur du mur. Alors, si on remonte là-bas, un mètre, vous voyez, mettons 30 à peu près. On peut avoir un mur comme ceci. Alors, je vais poursuivre un peu l'aménagement du dessin. Et on va préciser un peu. On va aller construire une table. Alors, imaginons qu'ici, on ait un espace d'un mètre de distance. Donc, là, cette longueur-là, elle est ici. On peut la retrouver là, sur le mur du fond. Je mesure un mètre que je peux mesurer. Bien comme ça, vous voyez. Et, mais ça, c'est ici, qu'il faut que je mesure. Je prends un, je reviens ici. Voilà, quand je reviens ici, je sais que sur le sol, j'ai défini un espace ici, d'un mètre de distance. Et si je veux que ma table soit alignée avec le trait qui est ici, Si je veux qu'elle fasse, par exemple, 1m20 de large, je vais mesurer 1m20 là-bas. Donc, toujours à l'échelle du tableau, ça va venir à peu près comme ceci. Vous allez simplement tracer ça. Donc, là, vous avez fait un premier carré. de 1m20 par 1m20. Et si on recommence, toujours avec le point de fuite là-bas, on a sur le sol, un rectangle de 1m20 par 2,40. On a dessiné la table sur le sol. Évidemment, ce qui nous intéresse, c'est d'avoir une table à hauteur. Donc, on va mesurer la hauteur. Alors, pour mesurer la hauteur, il va falloir aller sur le mur du fond. Alors, vous voyez, le mur du fond, là, il est assez encombré. Donc, pourquoi pas aller de l'autre côté. Et ici, alors on pourrait commencer, que c'est 1,60, on pourrait mesurer là, mais ça va quand même être plus précis de retourner là-bas, quoi que, après tout, pourquoi pas. Si c'est 1,60, voyez, alors la moitié, c'est 80. Une table, c'est à peu près 75. Si vous revenez mesurer ici, là, vous êtes sûr de pouvoir mesurer. On aurait pu faire là aussi, d'ailleurs ici. Donc, on a la hauteur de la table là-bas. Et pour faire le premier plan, on peut venir comme ça, tracer des verticales bien soigneuses. Là. Attention ici, c'est là. Mais c'est aussi à la verticale de ça. Donc, c'est plus assuré de faire ça. Voilà une autre table. Vous voyez donc, on reconnaît effectivement, il est possible qu'elle fasse 2m40 de profondeur, et surtout 1m20 de large et 75, c'est à peu près la proportion. Si on veut la dessiner, pour l'instant, je l'esquisse. Elle aura des pieds comme ça. Donc, la table est ici. Et puis, on pourrait imaginer ici une chaise, Alors la chaise, elle pourrait être tournée à 45 degrés. Ça aurait l'avantage, si elle est tournée à 45 degrés, c'est qu'on peut récupérer directement les points de fuite. Donc, la chaise, elle fait... Vous voyez, ça, c'est 1,60. Donc, vous raisonnez comme ça, vous faîtes 80. L'autre plateau de la chaise, c'est à peu près 40. Donc, vous prenez le quart, c'est assez pratique. Vous faîtes ça et ça. Pour la longueur, on peut imaginer plus ou moins, le cercle comme ça pour faire, vous voyez, la profondeur et on le fait surtout à l’œil. Il faut respecter, par contre, bien les points de fuite. De toute façon, ça commence à être assez proche. Donc, on peut pas avoir une vision très très juste. Et le dossier de la chaise, il va monter comme ceci. Alors, le dossier, c'est à une hauteur variable. Mais en tout cas, c'est toujours légèrement inclinée. Donc, il faut la faire comme ça. Vous voyez, on peut même lui donner une petite inflexion comme ça. Donc là, on a, disons, le squelette de notre espace. Je vais compléter le dessin, en mettant un peu de précision sur les traits.

Les fondements de l'architecture : Le croquis de conception

Maîtrisez le dessin de croquis en architecture. Assimilez et mettez en œuvre des techniques efficaces de construction de perspectives diverses et d'expression graphique.

4h48 (46 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :27 oct. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !