Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Animer la transition

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Il faut maintenant animer la transformation de manière à la rendre la plus fluide possible. Vous allez pouvoir le faire grâce à l'atténuation.
08:53

Transcription

Nous avons créé les morphs pour chacune des lettres, néanmoins nous ne l'avons toujours pas animé. Effectivement, nous avons, au début, notre Love qui se dessine et, au bout d'un moment, par exemple à l'image 100, je voudrais que ça se transforme dans le mot Peace. La transformation est donc gérée par nos différents effecteurs. Les effecteurs héritage que voici. Je vais les sélectionner en appuyant sur Ctrl et nous voyons ici l'intensité. Si je fais varier l'intensité de 0 à 100, nous avons nos transitions. On pourrait se contenter de ça et animer seulement de 0 à 100, entre l'image 100 et l'image 200, par exemple. Néanmoins, ce serait un peu trop linéaire, pas forcément très intéressant et remarquez, par exemple à cet endroit-là des artefacts que vous risquez d'avoir. Cet artefact est provoqué par le fait que j'utilise des B-spline plutôt que des Béziers mais, même avec une Bézier, on aurait un problème de coude. Il y a des chances qu'il soit visible ailleurs encore, voyez, effectivement, c'est le cas ici. Pour finir, j'aimerais que tout ne se passe pas en même temps. Je vais remettre à 100%. Pour cela, je vais utiliser l'atténuateur, il se trouve ici dans Atténuation. Si je vais le chercher, nous voyons que nous sommes en Forme infinie, c'est-à-dire que l'atténuateur va fonctionner de la même manière pour tous. Je vais le passer de Forme infinie à Linéaire, Linéaire va me faire apparaitre ce qui ressemble à un déformateur. Si je sors de ma caméra, je descends pour ouvrir la scène, et je sors de la caméra, nous voyons que notre déformateur est situé dans l'espace, dans la mauvaise direction. Je vais également désactiver l'affichage de la caméra qui me gêne, je vais dans Filtres et j'enlève Caméra. Si je prends donc mon déformateur qui est visible dans Atténuation, vous voyez qu'il est basé sur +Z, effectivement, +Z correspond à cet axe-là. Je ne voudrais pas ça, je voudrais qu'il soit orienté plutôt vers X, vous le voyez ici, qui est la direction de ma lettre. C'est ce que je vais faire en prenant Orientation et en mettant sur +X. Déjà, ça a l'air de mieux fonctionner et maintenant, regardez ce qui se passe. Lorsque je passe en mode déplacement, j'attrape la flèche et je déplace mon effecteur dans le temps. Nous voyons notre transition se faire sous nos yeux. C'est ça que nous allons animer, ce n'est pas le pourcentage mais l'animation de cet effecteur. Alors, il y a un problème, c'est que je suis en train de déplacer mes quatre effecteurs en même temps, ça ne va pas être pratique à manipuler. Je vais faire une chose, c'est que je vais prendre ces effecteurs et les sortir de ces objets nuls. Effectivement, il n'ont pas besoin d'être là-dedans. Je les avais mis dans objet nul afin de faciliter les duplications. Vous n'êtes pas obligés de les garder au sein de cette hiérarchie. Je vais les sortir et les mettre tout en haut. Maintenant je vais les grouper à l'intérieur d'un objet nul. Avant de faire ça, je vais vérifier dans mes coordonnées et les mettre toutes à zéro. Je vais dans Coordonnées, vous voyez que nous avons toujours nos quatre éléments et je vais les mettre à zéro, précisément. Maintenant que j'ai ces quatre éléments, je vais les grouper en faisant Alt+G. Nous avons maintenant un objet neutre qui contrôle ces quatre effecteurs. La base de ces quatre effecteurs est à zéro centimètres ce qui correspond à zéro centimètre pour mon objet neutre. Maintenant, je peux manipuler mon objet neutre tout simplement, tout seul et il va tout contrôler. Cela va être beaucoup plus facile que de manipuler les quatre en même temps. Je vais revenir sur mes quatre effecteurs, je les sélectionne. On retourne en Atténuation, je voudrais faire plusieurs changements. Déjà, je voudrais faire en sorte que l'atténuation soit à 100%, 100% va faire que l'atténuation va être plus lente d'une manière générale, plus progressive. Si je la mettais à zéro pour cent, ça ferait à peu près l'équivalent d'un changement brutal. Si je reprends mon objet neutre et que je le déplace, voyez que la transition n'a rien de fluide. Au contraire, elle a un côté extrêmement saccadé, qui peut être intéressant mais là, ce n'est pas ce que je cherche. Je vais retourner sur mes quatre effecteurs et je vais l'activer à 100%. Si je reviens sur mon objet neutre et que je le déplace, vous voyez que nous avons quelque chose de beaucoup plus neutre et fluide. Et nous nous sommes débarrassés de nos problèmes d'artefacts. C'est ça que je cherche. Je peux encore augmenter la fluidité en prenant les quatre effecteurs dans Atténuation et augmenter la taille. Si j'augmente la taille en centimètres, ici, jusqu'à ce qu'elle atteigne la taille du mot en entier, environ 150 centimètres, j'aurai une transition encore plus fluide. Je reprends mon objet neutre, je le déplace. Vous voyez que c'est extrêmement neutre et fluide. Maintenant, on va pouvoir animer tout cela. Je vais placer mon object neutre juste à la frontière de mon L. On va aller jusqu'à l'image 100, c'est parfait, c'est là où je suis. Je vais dans les Coordonnées, on va l'animer sur X. C'est effectivement X que nous animons. Je lui mets une image-clé, on va avancer dans le temps. Je vais aller jusqu'à 175 images par exemple. J'anime, je l'avance par ici et, de la même manière, j'essaye d'être au bout. Je fais bien attention d'être juste à la frontière, c'est parfait. Maintenant, je crée une image-clé. mon animation vient d'être faite. Je vais me remettre à la place de la caméra. Je descends tout en bas, on clique là-dessus, on va lancer l'animation, et nous avons notre animation ! C'est parfait. Pour mieux se rendre compte, j'aimerais créer un extrait, je vais restreindre ma timeline en mettant 100 et on va l'amener jusqu'à 200 environ pour laisser un peu de marge. SI je lance une lecture, il va me le lire en boucle. Ça va être parfait pour observer. SI je veux y voir plus clair, je peux aller dans les filtres et désactiver l'affichage déformateur. L'atténuation est considérée comme un déformateur. Vous voyez que ça marche très bien et nous avons une transition très fluide. Réussir ce genre de transition à la main est quasiment impossible. Il y a néanmoins quelque chose qui me gêne, C'est l'épaisseur de nos traits que j'ai soigneusement travaillée dans chacune des lettres. ne fonctionne pas vraiment une fois qu'on arrive sur Peace. Autant le P passe à peu près, dans le cas du E ici, il est carrément horrible. Le A, on a de la chance, ne marche pas trop mal. Mais ici, je ne suis pas très convaincu et quant à la jonction du C et du E, ce n'est pas ça du tout. Pour corriger cela, nous n'allons pas avoir d'autre choix, hélas, que d'intervenir sur chacun des objets extrusion. Heureusement, c'est relativement facile à faire. Il faut déjà être sur le timing de votre animation. Je trouve que de 100 à 175, nous sommes bien. Je vais travailler sur la transition. À partir de cet endroit-là, environ 107 images jusqu'à environ 145, je vais pouvoir travailler sur le P. Je vais chercher mon objet extrusion, dans Objet nous avons le détail. C'est là-dessus que je vais travailler. On va revenir au début de ma transition, environ à cet endroit-là, parfait, 110, je crée une image-clé, tout simplement. On avance dans le temps, jusqu'à ce que j'arrive à l'endroit où le P est complet, 150 images, c'est parfait. Je reste là et maintenant je vais travailler à nouveau sur ma mise à l'échelle et la rendre plus fluide par rapport à mon ensemble. Je pense que sur le P, nous ne sommes pas si mal. Voilà, j'affine à cet endroit-là. Par contre, cette partie-là, clairement, peut être plus épaisse. Cette partie-là aussi. Et je crée une image-clé, n'oubliez pas, c'est très important. Maintenant, quand je passe de l'un à l'autre, ça s'est adapté. Je vais le faire avec le E maintenant. Le E qui correspond au O, n'oubliez pas que le nom ici ne correspond plus à grand chose, on pourra peut-être le changer et l'appeler Morph mais ce n'est pas si mal de le laisser comme cela. Je prends donc le O et, de la même manière, à partir de 150 images, je pense, on peut créer une image-clé. Voilà, c'est à partir d'ici, je l'ai fait à l'envers, ce n'est pas grave donc à 124 images, je crée une image-clé. On va aller jusqu'à 150 et je vais corriger mon E. Je pense qu'on n'est pas trop mal. Et je recrée une image-clé sinon ce ne sera pas mis à jour. Maintenant, ma transition, voyez, fonctionne. Quand je passe de là à là, j'ai quelque chose de plus réaliste. Faites la même chose sur le A et le C E, de manière à ce que ça puisse bien fonctionner et être fluide et harmonieux.

Créer et animer un titre avec Sketch and Toon dans CINEMA 4D R18

Maîtrisez la création et l’animation de titres dynamiques avec CINEMA 4D Studio. Créez le titre, réalisez son extrusion, donnez de la profondeur, appliquez des effets, etc.

2h50 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :23 févr. 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !