Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Améliorer sa vitesse de lecture

Analyser rapidement la structure d'un texte

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
En analysant brièvement la structure globale d'un texte, vous pouvez écrémer certains passages et vous concentrer sur d'autres, plus riches en informations utiles. Voici une méthode pour faire la distinction entre les différents types de paragraphe.
04:31

Transcription

Plus vous allez lire, plus vous allez savoir où trouver l'information que vous recherchez dans un texte, car vous vous serez familiarisé avec le type de plan le plus répandu. Ainsi, il est possible de vite analyser la structure d'un texte rien qu'à sa forme. L'agencement de ses paragraphes, ses mises en page. En général, vous avez au début un titre, celui de l'article ou du chapitre. Il vous donne une indication majeure sur le sujet. Parfois même sur le contenu, voire sur le point de vue de l'auteur. Il est en général exposé dans un autre corps que le texte et souvent en gras. Il peut aussi être centré. Ensuite, vous avez un passage introductif plutôt court de 3 à 5 lignes. Cela peut être un chapeau dans la presse qui résume le sujet et le contexte. Il apparaît alors en gras. Cela peut être surtout une introduction. 2 ou 3 lignes qui amènent le développement. Ce passage mérite d'être lu car il condense assez d'informations sans lesquelles la compréhension serait difficile. Après vous avez le développement des idées. En général, on commence par un paragraphe de présentation un peu long où l'on expose l'idée la plus forte si l'argumentation est descendante, ou la plus faible si on réserve pour la fin les arguments susceptibles d'emporter la plus large adhésion. On va survoler ce paragraphe pour estimer son importance. Les deux premières phrases présentent en principe de l'idée. Alors que les deux dernières visent le résultat ou la conclusion. Entre les deux, on a les détails. Selon votre but, vous ne lirez que les deux premières ou les deux dernières. En règle générale, ce paragraphe de présentation est suivi d'un autre qu'on peut qualifier de descriptif où l'auteur développe l'idée qu'il a exposé précédemment. Il donne du corps ou du muscle. C'est là qu'on trouve la matérialisation de l'idée par des exemples plus ou moins concrêts et pertinents. Mais cela peut être d'autres arguments appellant à la logique où elle l'affecte. Ce paragraphe pour un lecteur rapide, qui en plus connaîtra un peu le sujet et aura une facilité à anticiper et à deviner des arguments, est un peu moins important. On peut tout à fait se contenter de le survoler et piocher au besoin ce qui nous semble être le meilleur argument. Si le paragraphe suivant ne fait que 3 ou 4 lignes tout au plus, il s'agit surement d'un paragraphe de transition. Il permet de faire le lien entre deux paragraphes, deux passages. Il résume l'idée précédente et annonce la suivante. Cela peut être très utile d'y faire attention quand vous survoler un texte car il condense l'information passée et celle à venir. Par contre, si vous parcourez bien chaque paragraphe de présentation, alors là sa lecture devient inutile. Ces séquences présentation, déscription, transition se répètent jusqu'à épuisement des idées et des arguments. Au final, on a un paragraphe de conclusion qui résume tous les idées développées sans entrer une nouvelle fois dans l'argumentation. Dans cette conclusion, on peut avoir un avis personnel ou si possible une ouverture sur une autre problématique. Ça dépend du type de document. Cette conclusion est aussi comme vous pouvez l'imaginer une mine d'informations pour vous. L'analyse imédiate de la structure d'un texte permet donc de vous faire une idée de la façon dont vous pouvez orienter votre lecture pour gagner du temps. On peut l'apparenter au survol, sauf que là on s'attache à déceler l'organisation du texte et non les idées. Cette organisation est à peu près toujours la même. Tout cela nous permet de choisir les passages qu'on lira plus en détail et ceux que l'on va tout simplement pouvoir sauter. Dans les journaux, les premiers et derniers paragraphes d'un article, voire la première et la dernière phrase comptent souvent les éléments d'informations les plus utiles. Ce sont eux qui appellent une lecture attentive. Mais attention! Certains auteurs n'entrent vite dans le vif du sujet et préfère laisser du suspense. Il faut savoir reconnaître ces passages d'accroche qui n'ont pas grand intérêt. Alors j'espère que vous saurez à présent où diriger votre regard en priorité et votre concentration quand vous aurez un document à lire à la hâte. Sachez que plus vite vous aurez retenu ces informations cruciales plus vous aurez le temps pour en rendre compte par vos mots ou pour passer à autre chose.

Améliorer sa vitesse de lecture

Optimisez le temps passé à lire quotidiennement des documents. Dévorez des textes en un temps record et multipliez ainsi vos connaissances personnelles et professionnelles.

1h52 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Votre/vos formateur(s) :
Date de parution :10 févr. 2016
Durée :1h52 (32 vidéos)

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !