L'essentiel de JavaScript

Analyser le style JavaScript

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Passez en revue différentes habitudes prises par les développeurs JavaScript. Découvrez différents conseils qui vont vous aider à écrire du code de bonne qualité.

Transcription

Nous allons maintenant parler des meilleures pratiques JavaScript, ou, pour le dire autrement, des bonnes habitudes et des conventions que de nombreux développeurs ont adoptées. Quand on parle de meilleures pratiques, on ne parle pas de la manière dont on doit écrire le code. Mais de la manière dont on devrait écrire ce code. Rappelez-vous que n'importe quel internaute peut visualiser votre code JavaScript, dans la console. Et, si je vous concède que de nombreux internautes ne le feront jamais, considérez, tout de même, que le code que vous écrirez, sera disponible publiquement sur internet. Autant, donc, prendre les bonnes habitudes dès le départ. En plus de cela, de nombreuses bibliothèques ou références, ont, également, adopté ces meilleures pratiques. Ce qui rend ces bibliothèques et références beaucoup plus agréables et faciles à utiliser, par les développeurs qui adoptent, également, ces conventions. Bref, plein de bonnes raisons pour se mettre au courant de ces bonnes habitudes. Première bonne habitude que je vous invite à suivre, C'est l'utilisation du « camelCase », pour nommer vos variables et vos fonctions. Vous savez qu'en JavaScript, vous pouvez choisir le nom de vos variables, et de vos fonctions, vous devez juste, pour cela, respecter certaines règles. Notamment, vous ne pouvez utiliser que des lettres, des nombres, le symbole du « $ », et symbole du « _ ». Veuillez, également, à ne pas commencer le nom de vos variables et de vos fonctions, par des nombres. Est-ce pour autant que la variable que j'ai définie, ici, a un nom correct ? Eh bien, d'un point de vue JavaScript, oui. Aucun problème, je respecte toutes les règles. Mais, avez-vous vraiment envie de travailler avec des noms pareils ? Moi pas, en tout cas. Donc, quand je crée des variables et des fonctions, j'essaie de leur donner des noms qui ont du sens. Cette variable pourrait, par exemple, s'appeler « score ». Si le nom de votre variable tien en un mot, pas de souci, Par contre, si vous avez besoin de plusieurs mots, Mettons « highscore », eh bien, vous ne verrez jamais de variables écrites de cette façon. Même si c'est permis par le JavaScript. Vous ne verrez jamais, non plus, de « _ » pour séparer les mots. Même si, de nouveau, c'est permis par le JavaScript. Nous, en JavaScript, on a adopté une autre convention, Le « camelCase » qui consiste à mettre une lettre majuscule, au début de chaque mot, sauf le premier mot, qui débute la variable. Vous voyez le h de « highscore » est en minuscule. Si vous avez besoin d'un troisième mot, là, vous aurez besoin de H majuscule, ici, voilà, comme ceci, « evenHigherScore », Et vous avez les deux bosses de votre chameau. « Camel », en anglais, veut dire chameau. « camelCase », c'est la « case » en chameau. On fait référence, ici, aux bosses du chameau, que l'on peut deviner, grâce à ces majuscules, au début de chaque mot. Alors, au niveau des fonctions, on adopte exactement la même convention. Donc, regardez, ici, ma fonction « checkData », eh bien, j'ai un grand D. Je n'ai pas écrit « checkdata », avec un petit D, même si cela aurait été accepté par le JavaScript. Ni même avec un « _ », même si, de nouveau, JavaScript accepterait ce nom. Non, j'ai plutôt gardé la convention du « camelCase », ici. Au niveau des fonctions, remarquez que le nom des fonctions, commence toujours par un verbe. C'est normal, une fonction, cela fait quelque chose. Donc, « checkData », « validateform », « getsomething », etc. remarquez que les fonctions natives du JavaScript et du DOM, utilisent également le « camelCase », et la convention de commencer par un verbe. Rappelez-vous de « getElementById », « get », c'est un verbe, et puis j'ai E de « Element », B de « By » et I de « Id », qui sont en majuscules, donc même le JavaScript, même le DOM adoptent ces conventions. Aucune raison, donc, de ne pas les adopter nous-mêmes. Deuxième bonne pratique, que je vous invite à adopter, c'est de placer vos accolades, sur la même ligne. Rappelez-vous du « if », donc « if(score 50) », envoie une « alert » : « Bravo !», à l'écran. L'accolade, ici, qui débute le bloc « if », Je l'ai placé sur la même ligne que les parenthèses du « if », et l'accolade qui ferme ce bloc, ici, je l'ai placée toute seule sur sa ligne. J'aurais très bien pu faire ceci, le JavaScript l'accepterait. J'aurais même pu mettre le bloc, entièrement sur la même ligne, avec l'accolade qui se ferme. J'aurais même pu mettre l'ensemble du « if » sur la même ligne. Tout cela est permis par le JavaScript. Mais dans la pratique, Eh bien, c'est ceci que vous verrez, c'est-à-dire, l'accolade qui s'ouvre sur la même ligne que les parenthèses du "if", et l'accolade qui se ferme, toute seule, sur sa petite ligne, ici. Si vous avez besoin d'un « else », eh bien vous allez l'écrire de cette façon-ci. C'est-à-dire, le « else » et l'accolade qui s'ouvrent sur la même ligne que l'accolade qui se ferme du "if", puis vous mettrez vos instructions JavaScript dans le « else », et vous fermerez le bloc « else », ici, grâce à la parenthèse qui est toute seule sur sa ligne. Même chose pour les « while », regardez le « while », ici, il a ses parenthèses, et puis son bloc de code qui commence sur la même ligne que les parenthèses et qui termine, un petit peu plus bas. Si vous faites une boucle « for », eh bien, vous utiliserez exactement la même syntaxe également. Même chose pour vos fonctions, regardez, l'accolade qui s'ouvre , ici, se trouve sur la même ligne que la définition de la fonction et que ses parenthèses. Je n'ai pas l'accolade sur une autre ligne, ni même, l'ensemble sur une seule ligne, non, j'adopte ici, toujours la même convention. Autre chose, que je vous invite à suivre, autre bonne pratique que je vous invite à adopter, délimitez toujours vos blocs de codes. Regardez le « if » qu'il y a ici. Le « if » fait une seule petite chose. Eh bien, techniquement le JavaScript, ici, me permettrait de ne pas utiliser les accolades. Alors, cela n'est pas une meilleure pratique, on ne fait jamais cela, même si c'est permis. Pourquoi ? Parce que si un jour vous voulez modifier ce « if », par exemple, par une nouvelle « alert », qui vous dirait « Encore bravo ». Eh bien , qu'est-ce que vous comprenez, vous ? Moi, je comprends que le « if » va faire les deux alertes. Alerte « Bravo » et alerte « Encore bravo ». Et pourtant, le JavaScript ne comprend pas cela de cette façon-là. Il comprend que le « if » commence, ici, et que le « if » se termine, ici, après la première instruction. Et la deuxième instruction, eh bien, elle est en dehors de « if », si vous ne mettez pas les accolades. Donc, on va toujours veiller à mettre les accolades. Personnellement, je ne me pose jamais la question de savoir, si ces accolades sont requises, ou pas. Je mets mes accolades, systématiquement et toujours. Cela m'évite beaucoup d'erreurs. Ce sont le genre d'erreurs qui ne sont pas très facilement repérable dans le code. Donc, si vous avez ce type de bug, eh bien, vous allez chercher l'erreur pendant longtemps. Donc, mettez, toujours, vos accolades. Autre chose, c'est au niveau du « ; », vous savez, que ceci, en ligne 49, est parfaitement valide. Pourtant, j'ai oublié le « ; ». Eh bien, ce n'est pas trop grave, le JavaScript me permet d'être pas trop regardant, vis à vis de ce « ; ». Pourtant, nous, eh bien, nous allons adopter la convention de systématiquement, et, toujours, mettre notre « ; ». Quelques conventions à respecter, conventions que tous les bons développeurs JavaScript connaissent et respectent. Il y en a d'autres. Vous allez sur Internet, Vous tapez, tout simplement, une recherche sur meilleures pratiques JavaScript ou en anglais, « JavaScript best practices », et vous allez trouver des tas d'autres conseils, que vous pouvez suivre également. Je vous rappelle les principaux : l'utilisation du « camelCase » pour nommer vos variables et vos fonctions, placez toujours vos accolades sur la même ligne, délimitez toujours et systématiquement vos blocs de codes, utilisez toujours et systématiquement le « ; » à la fin de vos instructions.

L'essentiel de JavaScript

​Ajoutez des fonctionnalités interactives à vos pages web avec JavaScript. Découvrez la syntaxe, le DOM, l'utilisation des bibliothèques JavaScript populaires, etc.

Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :26 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !