Découvrir le cloud computing : Le stockage

Analyser la rentabilité du stockage cloud

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez comment réaliser une analyse de rentabilité du stockage cloud. Vous allez examiner les avantages opérationnelles ainsi que les risques.
04:17

Transcription

Voyons comment faire une analyse de rentabilité du stockage cloud. D'abord, examinons les avantages opérationnels, qui sont évidents. Avec les systèmes de stockage sur site, il faut acheter en anticipant la demande. Si on pense atteindre deux téraoctets dans les six mois à venir, il faut acheter ces deux téraoctets de stockage, les mettre en place et les exploiter avant d'en avoir vraiment besoin. Le cloud, c'est différent. Son utilisation varie selon nos besoins. C'est élastique. On évite ainsi de consentir de lourdes dépenses d'investissement par palier, car on peut aligner directement la demande et le coût. Si nos besoins de stockage augmentent, on paiera plus. S'ils diminuent, on paiera moins. En passant d'une orientation dépenses d'investissement (CAPEX) à une orientation dépenses d'exploitation (OPEX), on fait des économies car on prend seulement le stockage requis au moment voulu, sans acheter à l'avance, et le système reste par ailleurs disponible pour nous. Sans compter une autre dimension non négligeable, à savoir la valeur « agilité », car nous savons tous combien il est laborieux de suivre les cycles d'approvisionnement pour acheter, vague après vague, le matériel et les logiciels requis pour satisfaire nos exigences. Ici, tout est à la demande. On a besoin, on obtient, on utilise. Cela nous procure de l'agilité. Par exemple, si vous voulez lancer une nouvelle gamme de produits, il vous suffit d'aller chercher le stockage nécessaire – cela se fait presque instantanément – et vous payez seulement pour ce que vous utilisez. C'est un avantage stratégique clé. Cette grille Forrester montre que les systèmes traditionnels sont chers à l'achat et à l'exécution. Stockage interne pour 100 téraoctets de données réelles ; calcul : 400 000 $ pour le coût d'acquisition ; téraoctets utilisables… je vous laisse lire le reste. Total : presque 1 000 000 $ par an pour le stockage interne. Le stockage de fichiers coûte moins cher dans le cloud que sur site. Voyons ce que donne le stockage cloud pour le même exemple avec les mêmes éléments : coût mensuel du stockage cloud, coût annuel du stockage cloud, coût total du transfert des données, téraoctets par mois… voici comment tout cela vous est facturé en tant qu'utilisateur final. Total : le coût annuel du stockage cloud s'élève à un quart de million de dollars, soit un quart du coût du stockage interne, sur site. Bien sûr, d'autres points sont à considérer. Il faut des administrateurs cloud qui se chargent de tout cela, ce système doit être géré, vous devez en assurer la sécurité ainsi que la gouvernance, vous devez modifier vos applications existantes au fur et à mesure que vous les faites migrer vers le cloud et tout cela entre également en ligne de compte. Mais, dans l'ensemble, il est moins cher d'exécuter des systèmes de stockage dans le cloud que d'acheter des systèmes de stockage sur site. Donc le plus est la vitesse. L'élasticité technologique en entreprise est essentiellement souvent requise, occasionnellement requise et fréquemment requise. Comme je l'ai déjà dit, la valeur « agilité », la possibilité d'étendre et de réduire l'utilisation des ressources pour les aligner directement sur ses besoins est un avantage clé. Le service IT ne fera donc plus obstacle à l'intégration et au provisionnement des systèmes stratégiques, ni à l'intégration et au provisionnement des systèmes de stockage, ni à l'intégration et au provisionnement des données. Tout cela se fait rapidement, ce qui est un plus du cloud computing. Donc, le calcul de la valeur. Déterminez d'abord le coût des inefficacités actuelles, en distinguant ce que vous faites bien de ce que vous faites mal. L'achat de matériel et logiciels en fonction de vos besoins s'avère une entreprise très coûteuse et laborieuse. Estimez la valeur « agilité », déjà évoquée. Déterminez le niveau de réutilisation des services, autrement dit le nombre de services qui seront exploités au sein des systèmes de stockage et réutilisés par les différentes applications. Calculez la valeur de l'exploitation des données et structures actuelles et calculez la valeur opérationnelle, autrement dit la qualité d'exploitation des systèmes de stockage cloud. Sachez que vous devrez adopter un environnement cloud hybride et exploiter des systèmes traditionnels et cloud, avec du personnel pour assurer la maintenance des deux types de systèmes. Sachez quels sont les risques opérationnels connexes et combien la réalisation de cette opération coûte par an.

Découvrir le cloud computing : Le stockage

Découvrez les bases du stockage, notamment sa planification, sa budgétisation et sa sécurité, ainsi que trois cas d'utilisation abordant la journalisation et d'autres sous-systèmes de gestion du stockage.

1h09 (23 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Cloud Computing
Spécial abonnés
Date de parution :19 juin 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !