Améliorer sa vitesse de lecture

Améliorer sa concentration

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Le niveau de concentration est cyclique et dévoile un certain nombre de raisons au manque de concentration.
05:31

Transcription

La lecture rapide demande d'avoir une concentration optimale et perenne pendant la durée de l'exercice. Imaginez que de votre oeil sorte un laser dont la course n'est jamais interrompue ni déviée. C'est votre concentration qui vous permet d'éviter les retours en arrière et autres pertubations, et qui vous permet de vite assimiler toutes les informations que vous fixez. Il faut distinguer l'attention de la concentration. L'attention intervient en premier lieu. La concentration intervient en second et ferme la conscience à toutes les distractions potentielles. Les deux sont complémentaires. Vous avez peut-être eu l'ocasion d'observer en vous le fait que votre virgilence ne dure jamais très longtemps. On pourrait la représenter par une sorte de courbe avec à l'apogée un rendement optimal. Puis on devient de plus en plus sensible à tous les pertubateurs émotionnels. Au final, ces éléments pertubateurs prennent l'ascendant sur notre volonté et désorganisent notre pensée. Ces cycles sont plus ou moins longs selon les individus. Mais on peut améliorer cette concentration en qualité et en durée. Comment? Déjà, il convient d'identifier ce qui peut gêner votre concentration. Il peut y avoir plusieurs causes et à chaque cause son remède. Première cause possible : une fermeture d'esprit. On l'a observé chez pas mal de lecteurs que ce qu'ils retenaient d'un texte se résumait à ce qu'ils savaient déjà ou ce qui leur avait particulièrement plu. Ainsi si vous êtes hermétique aux propos de l'auteur, votre esprit va réfuser d'aller plus avant dans son argumentation, et vous vous priverez d'une grande part de l'information. Il est importe que vous adhériez, au moins provisoirement, au point de vue adopté ; En tout cas que vous ne l'écartiez pas, car cela va vous permettre de vite assimiler les idées développées, voire de les anticiper. Votre regars ira en quelque sorte plus vite que les mots. Ne vous inquiétez pas, il sera toujours temps de mettre en oeuvre votre esprit critique à la fin de la lecture. Deuxième cause : la complexité du texte souvent liée à un certain manque de vocabulaire. Si c'est le sujet du texte qui vous est totalement étranger, peut-être la question à se poser est la suivante : ne vaut-il pas que j'approfondisse mes connaissances au préalable en lisant d'autres documents plus abordables? Si c'est la syntaxe, sans doute n'avez- vous pas assez l'habitude de lire des textes très théoriques? Dans ce cas, les techniques de répérage et d'écrémage que nous verrons par la suite peuvent avoir une utilité certaine. Si c'est le vocabulaire qui pose problème, essayez de retenir le sens global de la phrase. Ne vous bloquez pas sur un terme, sauf s'il est capital à la compréhension. A ce moment là, mieux vaut le surligner rapidement pour voir sa définition au terme de la lecture du chapitre. Car à chaque fois que vous interromprez votre fil, ne serait-ce que pour consulter le dictionnaire, il vous faudra à nouveau mobiliser votre attention, puis votre concentration. Ce qui est chronophage. D'autant plus que la phrase suivante permet souvent d'avoir une idée du sens du mot inconnu. Troisième cause : des émotions ou pensées parasites. Vous avez des ennuis qui occupent votre esprit. Vous venez de subir une situation stressante. Mieux vaut différer votre lecture, car votre concentration risque de ne pas être optimale. Il existe des techniques pour ce recentrer que nous allons voir dans la prochaine vidéo. Quatrième cause : un manque d'intérêt, de motivation. Cette cause est souvent la porte ouverte à toutes les autres. On ne voit pas l'intérêt du texte, voire du principe même de lire, ou on pense à tout ce qu'on pourrait faire de plus agréable et amusant à la place. C'est un problème qu'ont assez de jeunes face à la lecture en général. Ce qui en résulte bien souvent à priori. Ce n'est pas facile de prendre goût à la lecture et de l'entretenir tous les jours, Quand on a tant d'autres tentations d'avoir des informations par d'autres biais demandant moins d'effort intellectuel. Mais demandez-vous où se trouve l'information la plus solide, la plus indubitable et la mieux vérifiée? Par quel biais principal les spécialistes s'expriment? Quel support est le plus à même de réfléter au juste une pensée complexe? A toutes ces questions, une seule réponse, l'écrit. Pour enrichir sa pensée, sa culture, à un moment on est bien obliger de passer par la lecture. Analysez les raisons pour lesquelles vous devez lire tel texte, ou tel ouvrage. Car il vous est utile d'une façon ou d'une autre, car vous ne trouverez pas son équivalent ailleurs. Puis, fixez-vos des objectifs clairs et précis. Par exemple, je consacre cette prochaine demi-heure à me documenter sur tel sujet. Ne déviez pas de cet objectif, ni de votre planning. Vous verrez, comme un chercheur d'or, on peut tirer une grande satisfaction à lire plusieurs ouvrages par jour pour découvrir quelques pépites d'informations que vous ne trouverez pas ailleurs. En résumé, quand vous abordez un texte long qui vous demande un certain niveau de concentration, fixez-vous un objectif clair dans le temps. Laissez-vous pénétrer par les idées nouvelles. Imprégnez-vous avant de critiquer. Essayez de ne pas buter sur un mot, mais pensez au sens global d'une phrase, d'un paragraphe. Enfin, observez votre cycle naturel de concentration et toutes les 30 à 40 min, prenez une petite pause qui va vous permettre de vous aérer l'esprit et de vous empêcher de rêvasser tous les 5 min. A bon entendeur.

Améliorer sa vitesse de lecture

Optimisez le temps passé à lire quotidiennement des documents. Dévorez des textes en un temps record et multipliez ainsi vos connaissances personnelles et professionnelles.

1h52 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :10 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !