Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Améliorer sa vitesse de lecture

Améliorer la mémorisation

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous allez voir comment ancrer efficacement l'information essentielle, nouvellement lue dans votre mémoire.
03:57

Transcription

Cela ne suffit pas de comprendre un texte si ses informations sont oubliées à peine la lecture achevée. Compréhension et mémorisation doivent être perçues comme un tout. Chacun d'entre nous enregistre les événements de sa vie en une expérience personnelle et unique. dont il se souvient et utilise pour faire ses choix au quotidien. Il n'y a pas de limite aux capacités d'un cerveau sain à mémoriser cette expérience. Il peut en théorie accumuler des connaissances presqu'à l'infini. Alors, pourquoi se contenter de notre réalité quand les livres nous permettent de vivre en pensée plusieurs autres vies? La lecture nous permet d'avoir toutes les connaissances depuis la préhistoire. Toutefois, pour en profiter il faut savoir retenir ce qu'on lit et récupérer l'information dans notre mémoire en sommeil quand on en a besoin. Il ne faut pas voir la mémoire comme un récipient qui risque de déborder si on y verse trop de liquide. Au contraire, la mémoire augmente avec l'étendu des connaissances. Pourquoi? Car notre mémoire procède beaucoup par association d'idées, de concepts. Dans ce système complexe, une connaissance acquise favorise l'encrage d'une nouvelle connaissance. Plus on apprend, plus ce qu'on apprend s'imprime facilement et durablement. Une illustration toute simple : Une personne qui ne parle que sa langue maternelle pendant des années ne développe qu'un seul système de pensée et aura du mal à comprendre les mots et la façon de s'exprimer dans la première langue étrangère qu'elle apprendra sur le tas. Un enfant bilingue, voire trilingue sera ouvert au système différent en même temps que son esprit sera assez exercé à l'association d'idées pour apprendre très facilement et rapidement une nouvelle langue. C'est un fait bien reconnu. Cela dit en matière de mémoire, on est pas tous rigousement égaux. D'abord, on a tous des domaines de prédilection. Tandis que certains n'ont aucun mal à retenir des chiffres, codes, dates, quantité, durée d'autres seront plus à l'aise avec des paroles, citations, concepts abstraits. Si vous avez constaté certaines faiblesses, vous pouvez accentuer vos efforts sur elles en choisissant des textes scientifiques ou philosophiques par exemple. Ensuite, l'âge a un certain effet sur la mémoire. On sait tous que les personnes âgées tendent à oublier les choses du quotidien alors que certains souvenirs précis de leur enfance resurgissent. Mais on sait aussi que la mémoire est comme un muscle qu'il faut entretenir. Surtout quand la retraite risque de nous rendre intellectuellement moins actif. Du reste, le vieillard pourra compenser une éventuelle faiblesse de mémorisation par une organisation de pensées infaillible, alors que l'enfant ou le jeune adulte serait tenter de se disperser. Après, plus on a de vocabulaire mieux on peut retenir les choses, en particulier les concepts. Ensuite, plus le sujet nous intéresse plus efficace sera la mémorisation. Si vous découvrez l'intérêt pratique de la lecture d'un texte, votre mémoire sera naturellement stimulée. Parfois, il suffit de changer l'angle avec lequel on aborde un sujet pour améliorer l'enregistrement des informations. Enfin, si vous lisez en une seule fois un texte de plusieurs pages, vous risquez d'oublier de longs passages. En fait, il y a fort à parier que votre cerveau va retenir surtout le début, l'introduction et la fin, la conclusion. Plus quelques arguments percutants. Alors, si vous divisez votre lecture en vous reconcentrant vite après chaque petite pause de réflexion vous allez mémoriser davantage d'idées intermédiaires. En pratique, vous pouvez faire dans votre tête ce que j'appellerais un bilan éclair du texte après deux ou trois paragraphes. En résumé, pour finir sur le sujet de la mémorisation, n'hésitez pas à accumuler les connaissances. Travaillez sur vos points faibles. Etoffez votre vocabulaire si besoin. Trouvez votre intérêt et divisez votre lecture. Je suis sûr que vous améliorerez énormément vos capacités mémorielles sur le long terme.

Améliorer sa vitesse de lecture

Optimisez le temps passé à lire quotidiennement des documents. Dévorez des textes en un temps record et multipliez ainsi vos connaissances personnelles et professionnelles.

1h52 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :10 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !