L'essentiel de CINEMA 4D R18

Ajouter un environnement et un effet de flare

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Grâce aux passes de rendu calculées depuis CINEMA 4D, vous gardez le contrôle du processus créatif. Ici, vous ajouterez un environnement à la scène ainsi qu'un effet de lumière parasite.
06:45

Transcription

Nous allons maintenant, dans AfterEffect, enrichir notre rendu et ajouter des effets spéciaux. Je voudrais commencer par ajouter notre arrière-plan. Je vais chercher dans mon, enfin, notre projet, et je vais cette fois-ci double-cliquer pour pouvoir importer dans vos dossiers Métrage, ce fichier Espace 360. C'est une image en 360° qui va nous permettre de créer notre arrière-plan. Je reviens ici, sur la composition vaisseau, et on va faire glisser cette image tout au fond, donc, dans la position 23. Comme vous pouvez le voir, elle apparaît grâce à la transparence que nous avons sur nos fichiers. Effectivement, nous avions enregistré l'Alpha, et donc, nous pouvons voir à travers nos objets. Cependant, mon image, pour le moment, ne suit pas l'environnement, elle est complètement posée, donc il n'y a pas vraiment d'amélioration par rapport à ce que nous avons fait dans Cinéma 4D. je vais donc désactiver sa vue, et maintenant, je vais aller chercher dans Calque, et nous allons créer un solide. Le raccourcis clavier est Ctrl + Y. Ce solide, je vais lui demander d'être de couleur noire, et je vais l'appeler Environnement. Faites bien attention de le créer à la taille de la composition. Il se crée juste au-dessus de mon objet Espace 360. Maintenant, je vais aller chercher dans les effets et paramètres prédéfinis, si la fenêtre n'est pas affichée, vous cliquez dessus afin de la déplier, et on va chercher Environnement, et nous voyons, ici, le CC Environnement. Je vais le faire glisser sur mon solide noir, et nous voyons ici Environnement et je vais maintenant chercher mon Espace 360. Automatiquement, il se retrouve mappé dessus. C'est-à-dire qu'il suit le mouvement, comme vous pouvez le voir. L'avantage c'est qu'il prend avantage de mes caméras que j'ai créées et exportées depuis Cinéma 4D. Vous pouvez les voir ici. Comme nous sommes en caméra active, nous avons une projection qui suit exactement celle de l'objet. Alors, parmi les premières opérations, je vais descendre en bas, et nous prendre Environnement, et je lui demande de Filtrer Environnement. Cela va nous donner une meilleure qualité. Maintenant, nous allons chercher l'effet Courbe, et je vais l'appliquer sur mon Environnement en double-cliquant. Et maintenant, on va commencer à travailler sur l'arrière-plan. Et je vais attraper ces points, ici, et ramener celui-ci par là. Je regarde dans divers vues si je suis content du résultat. Je voudrais maintenant rajouter une lumière. Vous vous souvenez ? Dans Cinéma 4D, nous avions créé un objet nul, par ici. Cet objet nul s'est retrouvé dans la composition, le voilà, c'est l'objet neutre. Et vous pouvez voir, effectivement, qu'il est dans la projection. Je vais maintenant me servir de cet objet neutre comme référence pour ajouter une lumière parasite. Alors, pour ceux qui possèdent Optical Flares de Video Co-pilot, je vous encourage à vous en servir, Optical Flare permet de se servir directement d'une référence 3D. Dans notre cas, ici, je vais plutôt utiliser à nouveau un solide noir, donc j'appuie sur contrôle Y, je vais l'appeler Lens Flare, lumière parasite, je vais faire encore attention à ce qu'il fasse la taille de la composition, et maintenant, je vais chercher dans les paramètres et effets prédéfinis : Lumière parasite, le voici. Son aspect bizarre, ici, est normal. De même, ne vous inquiétez pas pour le message d'erreur, c'est un effet qui est en 8 bits mais il fonctionnera malgré tout en 16 bits. Rappelez-vous que nous avions réglé le projet en 16 bits et espace linéaire. Je vais déjà corriger l'aspect de mon Lumière parasite, en ajoutant Exposition. Exposition, le voici, je le fais glisser dans la fenêtre, et je vais l'ajouter à une correction de gamma inverse, donc 0,45, qui est de 1, divisé par 2,2. Je vais maintenant chercher dans Lumière parasite l'effet en 105mm que je préfère. Je vais ensuite travailler encore un petit peu sur sa correction de gamma et je voudrais donner un peu plus de contraste, et on va également peut-être travailler sur son exposition. Maintenant, ce qui m'intéresse, c'est de pouvoir, ici, faire suivre ce centre de la source lumineuse par rapport à un objet neutre. Si je prends mon Lumière parasite, je vois apparaître le point d'effet que je peux déplacer librement. Néanmoins, c'est une position 2D et notre objet neutre a une position 3D. Si j'appuie sur P, vous allez le voir, nous avons une position dans l'espace qui est en 3D. Il existe, heureusement, une solution pour pouvoir faire suivre à un objet 2D une position 3D. Je vais appuyer sur Alt et le chronomètre, ce qui me fait apparaître des expressions. Maintenant, je vais descendre un peu peu pour laisser de la place, ou plutôt je vais double-cliquer ici afin de maximiser la fenêtre, je récupère ce texte-là, et maintenant je vais attraper, ici, avec le fouet de sélection, je demande de prendre l'objet neutre. Maintenant j'appuie sur « . » et je vais écrire l'expression : « toComp([0,0,0]) » Vous trouverez ce code en fichier texte, dans vos fichiers de cours. Je valide et maintenant si je double-clique à nouveau, ici, vous allez voir que mon point lumineux suit exactement la 3D. Il ne reste plus qu'à aller chercher mon Lens Flare, ici, je le replie, et je vais chercher dans les modes de fusion. Si vous ne les voyez pas, vous pouvez cliquer ici pour passer les options, et, en mode de fusion, je vais lui demander de travailler en addition. Et voici ma lumière qui suit la trajectoire. Elle suit en plus ma trajectoire, y compris, dans mes différents plans, puisque c'est un objet 3D qui suit la trajectoire, et nous le revoyons ici. Je voudrais maintenant retourner dans Exposition, et je vais un petit peu régler son aspect. On va chercher dans Couche individuelle, et je vais rajouter du rouge, je vais également un petit peu baisser le vert, un petit peu le bleu, ce qui me donne cet aspect global. Je vais rajouter du rouge afin d'augmenter son effet général. Enfin, nous allons chercher dans les effets un flou gaussien, que je double-clique pour ajouter par-dessus tous les autres, et je vais régler sa valeur afin de flouter l'ensemble. Et je demande de recopier les pixels afin d'avoir un bord qui ne soit pas coupé. On va regarder dans différents points de vue à quoi il ressemble, et je suis plutôt content du résultat.

L'essentiel de CINEMA 4D R18

Exploitez toute la puissance de CINEMA 4D. Prenez en main l'interface, utilisez les splines​ et les matériaux​, effectuez des modélisation​s​ polygonale​s​, ​ajoutez de la lumière, etc.

7h57 (91 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !