Exchange Server 2016 : Gestion via Exchange Management Shell

Ajouter un domaine accepté

Testez gratuitement nos 1270 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Ajoutez le domaine « questcequecest.com » dans les domaines acceptés. Ainsi, Exchange pourra traiter les e-mails des destinataires de ce domaine qui est une filiale de votre groupe.
02:33

Transcription

Supposons que vous souhaitez ajouter un domaine quelconque, par exemple, coudr.com, dans les domaines acceptés pour qu'Exchange puisse traiter les e-mails des destinataires de ce domaine, qui est, par exemple, une filiale de votre groupe. Vous devrez, à ce nouveau domaine, accepter le nom de coudr, pour faire simple. Pour cela, eh bien, rien de plus simple : il suffit en réalité d'exécuter, sur une seule ligne de commandes, la commande qui permet de définir votre serveur Exchange comme faisant autorité. C'est une commande de ce type-là. Vous voyez, finalement, la commande let est très simple. Vous indiquez, donc, que vous avez un nouveau domaine accepté. Vous donnez un nom - par exemple, on pourrait l'appeler " coudr " ou peu importe, enfin ça n'a vraiment aucune espèce d'importance. Vous indiquez par contre le domaine ; donc ça, c'est vraiment important, puisqu'effectivement, c'est ce domaine sur lequel Exchange va avoir autorité pour, eh bien, tout simplement, émettre des e-mails et recevoir les e-mails, et, évidemment, c'est là où l'on définit qu'il a autorité sur ce domaine. Vous faites Entrée. Si vous souhaitez, et c'est tout à fait légitime, vérifier d'un point de vue visuel que votre opération a bien été prise en compte, surtout les premières fois, eh bien n'hésitez pas, lancez directement le centre d'administration Exchange, et une fois que vous êtes authentifié, vous allez pouvoir, effectivement, dans les flux de messagerie, vérifier instantanément que dans les domaines acceptés, - qui sont ici, vous voyez - vous avez bien enregistré votre nouveau domaine. C'est typiquement des opérations, évidemment, qui pourraient être faites avec l'interface graphique, mais, encore une fois, notre objectif est de chercher à automatiser le plus possible les opérations qui peuvent l'être, et en l'occurence, eh bien, par exemple, dans le cas d'un redéploiement ou dans le cas d'une opération un petit peu d'importance, l'avantage de ces commandes lettres est d'une part, d'automatiser, d'autre part, aussi, de limiter les risques d'erreur, parce que, une fois que vous avez validé vos scripts, - car, bien évidemment, toutes ces applets de commandes vont être insérées dans des scripts, des fichiers avec une extension .ps1, mais, vous vous souvenez, on a vu un exemple avec une extension .ps1 - ce qui permet, effectivement, d'automatiser tous les traitements et d'éviter les risques d'erreur, qui sont, effectivement, souvent synonymes de perte de temps ; d'énergie aussi, beaucoup.

Exchange Server 2016 : Gestion via Exchange Management Shell

Gérez Microsoft Exchange Server à l’aide des applets de commande d’Exchange Management Shell. Utilisez les cmdlets pour automatiser la gestion des services de messagerie Microsoft.

1h53 (28 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Spécial abonnés
Date de parution :1 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !