Créer un compositing avec Photoshop CC : Décor sous-marin

Ajouter un bras

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Après le détourage à la plume, ajoutez le bras gauche. Vous allez le redimensionner après une conversion en objet dynamique.

Transcription

Alors on va maintenant aller installer le deuxième bras qui manque sur mon montage, puisque là j'ai un bras, il me manque un bras qui devrait être ici, et donc il a été photographié à part, je vais vous épargner le détourage à la plume, parce que ça serait de la redite, vous voyez que dans mon Tracé de travail, j'ai bien le tracé ici que j'active et que je désactive, y'a pas de problème, on peut faire ça. Je vous avais dit qu'on pouvait cliquer sur le petit bouton ici pour récupérer la sélection, et on peut aussi appuyer sur Commande, Contrôle pour les PC, et cliquer sur l'icône du Tracé de travail, pour ici avoir la même chose la sélection, le tracé transformé en sélection. Ensuite, qu'est-ce que je vais faire ? Eh bien, je pourrais importer le bras, donc je vais le faire, on va importer le bras ici. Et là, je vais me rendre compte qu'il va y avoir une histoire de redimensionnement, vous voyez que mon bras n'est pas à la bonne taille. Et donc ça, je vais jeter là, quand j'ai des redimensionnements, je vais avoir plutôt tendance à travailler avec un objet dynamique. Pourquoi ? Parce que l'objet dynamique va se référer à l'original, c'est-à-dire qu'en fait à l'intérieur de mon objet dynamique, j'aurai l'original. Ce qui fait que quand je vais le redimensionner, à chaque fois il y aura une référence qui sera par rapport à l'original, et donc je n'aurai pas de perte de qualité, si je redimensionne plusieurs fois mon bras. Hors, je vais pas le faire du premier coup. Si je n'avais pas un objet dynamique, à chaque fois que je redimensionne, j'enlève ou je rajoute des pixels fictifs. L'ordinateur va donc être obligé de supprimer des pixels si je réduis, d'en rajouter si j'agrandis, et donc forcément l'image va se retrouver altérée. Plus j'agrandis et je réduis, plus l'image s'altère. Avec l'objet dynamique, y'a plus ces problèmes-là. Je vais venir lui dire que je voudrais convertir un objet dynamique, voilà, et mon image étant maintenant un objet dynamique, on voit la petite icône ici, et je vais même encore faire mieux, je vais annuler ce que je viens de faire pour vous montrer que je peux carrément installer mon objet dynamique en fait avec le masque dedans, c'est-à-dire qu'ici j'ai détouré mon original de manière à avoir que le bras, et maintenant je fais un Clic Droit pour aller chercher l'objet dynamique, je me retrouve bien avec mon objet dynamique je vais pouvoir l'importer dans mon image, là faire une transformation manuelle, vous voyez qu'à ce moment-là, ma transformation manuelle qui est Commande+T ou Contrôle+T pour les PC, ma transformation manuelle, il y a une croix qui m'indique que je suis en train de transformer un objet dynamique, vous voyez je vais venir faire quelque chose comme ça, et là je peux avoir l'avantage de valider quand je veux pourquoi ? Parce que mon objet dynamique ici ce n'est qu'un affichage. Je vais double cliquer sur la petite icône ici pour faire apparaître le véritable original qui est ici et qui lui, n'a pas bougé de taille. Donc, ça c'est le gros avantage de l'objet dynamique, c'est que je vais avoir aucune perte de qualité en redimensionnant. Alors je vais positionner mon bras je vais déjà tout de suite le nommer BRAS et je vais repositionner mon bras en dessous, puisqu'évidemment mon bras est de l'autre côté du buste, et je vais refaire une transformation manuelle donc je vous rappelle Commande ou Contrôle +T pour transformation, Majuscule pour garder les proportions et je réduis maintenant. Voilà, et là ça commence à être plus intéressant. Je valide, ici ou je fais un Double Clic à l'intérieur de la fenêtre pour valider, et ce que je vais faire pour y voir quelque chose, c'est que je vais venir prendre le buste, je vais agrandir un petit peu mon image. Je vais descendre un petit peu l'opacité, de mon buste, ce qui va me permettre de voir à peu près où devrait être située l'épaule. Je vais revenir sur BRAS et en fait on pourrait penser que l'épaule de l'autre côté, elle devrait être par là, ça va me permettre comme ça d'avoir quelque chose d'un petit peu plus réaliste là je pense qu'anatomiquement parlant, je suis pas mal du tout. Très bien. Et puis il y a une deuxième chose que je vais pouvoir faire grâce aux objets dynamiques, là pareil toujours les bienfaits des objets dynamiques c'est qu'ici je me dis : Bon, il y a une profondeur de champ, a priori le bras qui est devant, la mise au point a été faite à peu près au niveau du bras, on voit que le collier ici est assez net, donc derrière ce bras-là devrait être un petit peu plus flou, on va dire très légèrement plus flou que celui-là. Et ça permet comme ça d'introduire un peu de profondeur, et donc l'idée ça serait d'appliquer un petit flou gaussien sur mon bras. Mais je suis pas très sûr de moi. Est-ce que je vais mettre 1pt, 1,5pt, 2pt ? L'avantage de l'objet dynamique c'est qu'à partir du moment où je vais appliquer un filtre sur un objet dynamique, je vais pouvoir le régler autant de fois que je veux. On va mettre ce qu'on appelle un filtre dynamique. Regardez, je vais lui mettre 1pt. Peut-être essayer plus. Je vais lui mettre 2pt. Voyez j'ai validé. Et regardez ce qu'il s'est passé. Le flou gaussien est apparu, et j'ai même un petit masque qui va pas me servir ici. Non, je me rends compte que je suis trop flou, on est vraiment trop flous, eh bien je re-Double Clique sur le nom-même, Flou Gaussien, et je change la valeur, je descends. Voilà, ça me paraît beaucoup mieux, OK. Et donc là, j'ai un flou gaussien à 1pt. Je peux enlever le petit oeil, pour voir avant et après, ça adoucit très très légèrement. Mais ce qui est vraiment hyper intéressant c'est que si éventuellement je me disais au final « Est-ce que vraiment j'ai besoin d'un flou gaussien sur ça ? » Je prends le flou gaussien, je le jette dans la poubelle, et mon bras redevient complètement net. C'est-à-dire que vos filtres ne sont plus définitifs, mais ils sont non destructifs. C'est quand même quelque chose qui est très très utile, surtout quand on est dans une période de création où on sait pas trop ce qui va se passer, quand le modèle va être intégré dans le décor, peut-être que ça va pas vous donner la même sensation que maintenant qu'elle est sur un fond transparent. Donc c'est très très agréable d'avoir la possibilité de revenir en arrière sur le réglage de vos filtres. Donc à tout point de vue, on peut dire que l'objet dynamique va être vraiment l'ami du monteur.

Créer un compositing avec Photoshop CC : Décor sous-marin

Réalisez un compositing avec Photoshop. Abordez le détourage à la plume pour composer le personnage principal à partir de plusieurs photos, et assemblez un décor aquatique.

2h17 (26 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :25 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !