Exchange Server 2016 : La conception et la mise en œuvre

Ajouter des serveurs Exchange

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Voyez comment ajouter les serveurs qui participent à la haute disponibilité du DAG (Database Availability Group, groupe de disponibilité des bases de données).
06:29

Transcription

Dans cette vidéo, vous allez ajouter des serveurs Exchange au DAG. L'idée est la suivante : c'est que vous choisissez les serveurs qui appartiennent à tel DAG, car, évidemment, vous pourriez avoir plusieurs DAG. Par exemple, une technique utilisée dans des environnements où les serveurs peuvent être hébergés notamment dans des locaux différents c'est de faire ce qu'on appelle des DAG croisés. Ou bien vous pouvez décider que seule une partie de vos serveurs Exchange participe à un DAG, et que le autres serveurs n'ont pas besoin d'y participer. Vous ouvrez évidemment le centre d'administration Exchange. Vous cliquez sur serveurs. Dans l'onglet groupes de disponibilité de la base de données, vous retrouvez votre DAG. Et il y a plusieurs icônes, ici, plusieurs outils plus exactement, et vous avez notamment la possibilité de gérer l'appartenance au DAG. Donc là, vous cliquez sur cette petite icône qui représente un serveur avec une petite roue dentée. Et maintenant, vous allez pouvoir ajouter vos serveurs. Donc le premier serveur, ça va être le SRV10. Vous l'ajoutez. Vous cliquez sur OK. Je fais pas à pas, pour bien vous montrer les étapes. Bien évidemment, vous pourriez les faire en une seule opération. À nouveau sur le plus. Vous prenez le SRV20, Ajouter, et vous avez vos deux serveurs qui sont ajoutés. Vous cliquez sur Enregistrer. Patientez un petit peu, il y a des contrôles qui sont faits. Il peut arriver que vous ayez des petits soucis qui sont dus souvent à des configurations un petit peu justes par exemple en mémoire. Ça m'est déjà arrivé d'avoir ce problème-là parce que la mémoire avait été un peu calculée un peu trop juste, et simplement en augmentant la quantité de mémoire ça a permis de résoudre le problème tout simplement. Donc il y a quand même pas mal d'opérations qui ont lieu, mine de rien, en ce moment. C'est aussi un avantage des DAG, c'est que ça cache en réalité la complexité et les opérations qui sont faites. Je vous invite à vous reporter à d'autres vidéos qui montrent notamment des techniques de reprise d'activité sous Windows et dans ces vidéos on monte le clustering avec basculement de Windows à la main, entièrement. Vous verrez que vous avez pratiquement huit, neuf, dix étapes à faire avant de créer un cluster complet, opérationnel, qui fonctionne, etc. etc. Donc ne soyez pas surpris si ça prend du temps. Ce n'est pas simplement de la copie de fichiers, c'est pas trois paramètres dans un coin, qui, non. C'est beaucoup plus riche que ça n'en a l'air. Voilà. Donc patientez un petit peu. Très bien, donc il a fallu patienter environ une dizaine de minutes, un petit peu moins, et tout semble s'être bien passé Donc vous cliquez sur Fermer, patientez un petit peu. Alors, vous pouvez ouvrir le gestionnaire de serveur, cliquer dans Outils et là vous voyez apparaître le gestionnaire du cluster de basculement. Vous pouvez l'ouvrir. Il ne s'agit pas de faire de changements ou de modifications à ce niveau-là. Toutes les modifications doivent être impérativement faites à travers la console d'administration Exchange ou « Exchange Management Shell ». Par contre, rien ne vous interdit, bien-sûr, de regarder ce qui se passe. Voilà, là ici vous avez les nœuds SRV10, SRV1 qui sont bien en service. Voilà, ici normalement il n'y a rien. Au niveau du pool, il n'y a rien non plus. Le réseau, ça c'est le réseau tout simplement du cluster. Il n'y a pas d'événement, ce qui est plutôt bon signe, puisque tout se passe bien. Effectivement, vous avez bien mis en place le cluster, et tout a été validé, configuré par Exchange qui s'est occupé de faire ce qu'il fallait. On peut en profiter aussi pour aller voir le serveur témoin. Je vais basculer sur le DC01 et là je vais simplement ouvrir le DAG01. et, effectivement, voilà. Il y a pas grand chose, le contenu du serveur témoin c'est vraiment un serveur témoin. En termes d'activité, on peut utiliser n'importe quel poste ou serveur quasiment de votre environnement. mais après, c'est pour des questions de sécurité auxquelles il faut faire attention. En tout état de cause, tout semble correct. Je vais retourner sur le SRV10 mais effectivement, ça je vais le fermer, Je parle du SRV10, d'ailleurs on voit les informations ont été mises à jour ici, mais sachez que c'est pareil sur le SRV20. Là, je viens de basculer sur le SRV20. Je vais demander une actualisation du SRV20, voilà, pour qu'il ait le temps de rafraîchir le tableau de bord et les informations du serveur local, et quand je vais dans Outils, je retrouve évidemment le gestionnaire du cluster de basculement et je vais retrouver sans surprise exactement les mêmes informations, puisque les deux serveurs participent au même cluster. Donc ce n'est pas étonnant qu'effectivement, j'ai bien les mêmes informations. Je vais fermer cet écran. Alors, je retourne sur le SRV10. En résumé, vous avez dans cette vidéo pu non seulement ajouter des serveurs Exchange, mais aussi vérifier que l'assistant Exchange s'appuie bien sur le service de clustering, de basculement de Windows pour mettre en place votre DAG, c'est-à-dire votre groupe de disponibilité de bases de données.

Exchange Server 2016 : La conception et la mise en œuvre

Préparez l'environnement d'accueil d'Exchange Server 2016. Procédez ensuite à la finalisation de son installation, protégez les données et augmentez la disponibilité de celles-ci.

2h56 (31 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
IT
Administration réseau
Spécial abonnés
Date de parution :23 août 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !