Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Découvrir API Platform

Ajouter des règles de validation sur un objet

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
La validation repose sur de très nombreuses règles. Implémentez une première règle, puis vérifiez les changements en effectuant une requête.
03:11

Transcription

Si on parle de validation sur les entités, nous n'avons pas le choix, nous sommes obligés d'aller voir la documentation de Symfony. Pourquoi, parce que la validation c'est quelque chose qui appartient à Symfony. C'est de base en Symfony. Et généralement, ça va s'utiliser avec des entités évidemment, mais aussi avec des formulaires, donc, vous trouverez une partie ici, dans la documentation Symfony qui vous parlera des formulaires. Nous, cette partie formulaire, elle ne nous intéresse pas. Pourquoi, parce qu'on utilise APIPlatform et sur APIPlatform en fait, ce qu'on va utiliser c'est le système d'API. Concrètement, on n'a pas besoin de formulaire, le formulaire va être plus ou moins remplacé par les requêtes que l'on va faire avec « post » et avec « put ». C'est ici qu'on va avoir réellement un fonctionnement, j'envoie de la donnée. Mais par contre, on va pouvoir se baser sur toutes les validations existantes et il y en a beaucoup : « NotBlank, Blank, NotNull, IsNull, IsTrue, IsFalse, Type » etc, etc. On peut même valider sur les « string » des e mails, on peut faire de la « Regex » on peut valider des URL, on peut valider énormément de choses, on peut même faire ici des Contraintes de Comparaisons. Toutes ces contraintes-là, on va pouvoir les implémenter très facilement. Comment on va implémenter cette partie-là, sur nos entités ? Alors, vous avez un petit exemple, un petit peu plus haut, alors, il y a deux choses à faire. Il faudra utiliser, ici, une insertion comme ça. donc, les contraintes, il faudra les mettre dans une variable « assert » que l'on va ensuite utiliser ici pour référencer des contraintes particulières. Donc, dans notre modèle, comment ça va se gérer ? On va venir ici, regardez, utiliser les contraintes, soit « assert » et puis, vous pourrez carrément aller regarder dans « Contraintes » ici, vous les retrouverez absolument toutes, vous avez la liste de toutes les contraintes possibles. Ce qui est bien, c'est qu'en allant regarder un petit peu le code, vous allez avoir les différentes informations possibles sur une contrainte. Voilà maintenant, on va ajouter cette contrainte « NotBlank » ici. Et ça, on va la mettre, par exemple, sur le « name ». Alors, si je la mets sur le « name » comme ça, ça veut dire, je viens dire, que le « name » ne peut pas être vide et donc, je n'aurais plus l'erreur qu'on avait juste avant qui était une erreur qui ne marchait pas, qui nous permettait d'avoir un message d'erreur. Maintenant, on ne permet plus le message d'erreur de base. On va permettre au « Framework » de savoir que sur le « name », il doit obligatoirement y avoir une valeur. S'il n'y a pas de valeur, dans ce cas-là, ça ne marchera pas. Ça veut dire qu'ici, je vais pouvoir maintenant, avoir un message clair pour mon utilisateur et je vais être obligé de donner un nom, « name » « Test » par exemple, pour ma tâche, sinon, ça ne marchera pas. Il y a plusieurs choses intéressantes, la première, c'est déjà, qu'on va se retrouver avec une erreur qui sera nommée, on aura ici, dans les violations, le « propertyPath » qui nous dit que c'est sur le champ « name » donc, ça, par exemple, pour une interface graphique, c'est très intéressant. Et puis, surtout, on a un message automatique qui va être message en anglais et là, qu'on peut le changer un petit peu plus tard, mais on va déjà bénéficier d'un système d'erreur. Maintenant, que vous avez vu ça, évidemment, on va remplir absolument tout, il va falloir garantir un petit peu, qu'on puisse renseigner entièrement une entité, qu'on ait des erreurs partout, c'est un petit peu long, mais il faut le faire.

Découvrir API Platform

Prenez en main le framework API Platform. Voyez comment effectuer sa configuration, créer des services web de données, et réalisez ainsi efficacement une application complète.

3h24 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !