Photoshop CC : Effets de brouillard, vapeur et fumée

Ajouter des poussières

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Pour matérialiser des raies de lumière, il faut pouvoir créer des nuages de poussières. Ces poussières sont indispensables pour plus de réalisme.
06:34

Transcription

Alors dans cette vidéo, on va voir la même chose, un petit peu que de la brume et tout, mais plutôt genre tempête de sable ou nuage de poussière, des choses comme ça, avec une petite ambiance sienne, terre. J'ai pris deux couleurs : marron et marron clair. Et je vais donc travailler cela, quelque part dessus. Je vais refaire l'idée du nuage. Vous voyez, avec ces deux couleurs-là, mais ça va être un peu différent quand même. J'ai bien mon nuage, je vais le descendre un petit peu en intensité. On va le mettre par là. Maintenant, ce que je voudrais avoir c'est des gros flocons. Là c'est beaucoup trop petit. Je pourrais passer dans des modes du type Superposition, mais je veux garder en fait la couleur que j'aie. Donc je peux essayer éventuellement le mode Incrustation ou le mode Lumière tamisée, mais ça ne donne pas de beaux résultats. Donc je reste en mode normal. Et je vais me faire une transformation manuelle. Donc, Commande + T pour les Mac, Ctrl + pour les PC. Et je vais venir cliquer ici sur le lien pour garder une homothétie simple. Et je vais venir ici sur le petit L, on va pouvoir comme ça lui dire qu'on veut agrandir, Parce que l'idée c'est vraiment d'agrandir énormément pour avoir des moutonnements très gros. L'avantage de passer par là, c'est que ça permet que ça reste centré. Je peux après éventuellement regarder s'il y a quelque chose qui me plaît. Oui, là ça commence à être pas mal. Je veux encore éventuellement remonter un petit peu. Voilà, là ça me parait bien, je vais valider ça. Comme ça, vous voyez, je me retrouve avec quelque chose qui est beaucoup plus important. Je vais aller double-cliquer sur la main et la descendre un peu et je vais recadrer pour enlever tout ce que j'ai copié autour. Vous voyez, j'ai agrandi mon calque, donc mon image s'est agrandie de 500 %. Ça ne serait pas forcément une bonne idée. Donc, là ce que je vais faire, c'est cliquer et couper. Maintenant, j'ai enlevé tout ce qui était autour, j'ai retrouvé une taille un petit peu plus normale. À partir de là, je peux éventuellement doubler mon calque. Alors ça, ce n'est pas sûr, il faut voir. Et éventuellement, regardez qu'est ce qui se passerait si je le mettais en mode Incruste ou Lumière tamisée et que je le bouge un petit peu. L'idée serait de le bouger et de l'agrandir encore un chouia. Ou peut-être le symétriser comme ça, pour essayer d'avoir des volutes un petit peu différentes, on va voir. On peut essayer ça. Voilà, même chose : je viens recadrer tout ça. Et donc, c'est ces deux calques-là que je vais maintenant unir au sein d'un objet dynamique pour qu'ils soient tous les deux en un seul élément. Et je vais comme ça pouvoir redescendre un petit peu la densité pour obtenir quelque chose comme ça. Et voilà ce que je vais faire. L'objet dynamique m'a permis de récupérer mes deux calques ensemble, l'un l'autre, c'est très bien. Mais ça va aussi me permettre de pouvoir donc lui appliquer des filtres et que ces filtres, que je puisse les bouger après. Et le filtre que je vais utiliser pour l'instant, ça va être un éclairage. Alors là, ça paraît bizarre. C'est vrai que quand c'est trop petit, il comprend pas très bien ce qui se passe, donc il me met des petits points. Ce n'est pas grave, là ce qui m'intéresse c'est de prendre un éclairage directionnel. Voyez, l'éclairage, on peut le bouger, je vais venir le mettre dans le coin ici. Et je vais éventuellement tirer peut-être un peu plus par là. Je peux augmenter aussi un petit peu la puissance. On va voir. Oui, j'ai envie que ça soit un peu plus comme ça. Voilà, on peut essayer ça. Maintenant je vais l'agrandir pour éventuellement voir un petit peu qu'est ce qui se passe. Vous voyez, ça peut être pas trop mal ça. Je vais faire OK là-dessus. Il va donc me calculer l'éclairage. L'éclairage est toujours un peu long. Je pense qu'il y a de gros calculs. Et voilà, je vais obtenir une ambiance assez dramatique. Et donc, le gros intérêt de ça, c'est que mon éclairage est apparu ici, je peux donc éventuellement aller le rechercher si j'ai envie. Là, en fait, j'aime bien cet éclairage, il n'est pas mal du tout. Non, je ne vais pas le retravailler, il est bien comme il est. Par contre, ce que je vais faire c'est que je vais me rajouter un petit masque ici, pour éventuellement atténuer peut-être un petit peu, quoique ce n'est pas mal du tout ça. Je vais peut-être le faire par endroit, voilà, comme ça. Pour faire comme s'il y avait des troués un petit peu. Mais en fait, c'est assez joli comme ça. Autre chose que je voudrais faire c'est que je voudrais qu'il y ait une texture dans ces nuages. Je vais aller chercher un deuxième filtre. Alors vous voyez, il faut bien que je vérifie. Je vais me remettre sur mon objet dynamique, Filtre. Je vais aller chercher le Filtre Camera Raw. Alors le Filtre Camera Raw, j'espère qu'il va bien marcher parce que des fois ça plante. Là ça va, ça a l'air d'aller. Et je vais aller chercher, en fait le Grain. Pourquoi je prends ce grain-là ? J'aurais pu ajouter du bruit simple, mais là la grosse différence, c'est qu'ici on a un curseur de cassure qui me permet d'avoir un bruit qui n'est pas régulier. Donc je vais essayer d'agrandir à 100 %. Là je vois apparaître mon bruit. Voilà, on va mettre du bruit comme ça, la taille est assez importante, et la cassure. Là j'ai un bruit qui est très régulier, et là, il devient complètement irrégulier. Je vais mettre à 100 %. Et je fais OK là-dessus. Alors évidemment, j'en ai trop mis, mais ce n'est pas très grave parce que dans mon filtre Camera Raw, je vais pouvoir double-cliquer sur la petite icône qui est là. Et je vais pouvoir descendre l'opacité jusqu'à obtenir juste l'impression qu'il y a de la texture, mais qu'on ne le voit pas trop. Donc je suis aux alentours de 50 %. Je fais OK là-dessus. Comme ça j'obtiens un effet vraiment nuage de poussière, nuage de sable, quelque chose comme ça, qui est tout à fait intéressant. Alors je vais vous montrer ce qu'on avait au départ. On était comme ça, c'était assez banal. Et maintenant, on a quelque chose de quand même un peu plus intéressant avec une petite ambiance, avec un soleil sur le côté, c'est tout de suite autre chose.

Photoshop CC : Effets de brouillard, vapeur et fumée

Simulez des effets de brouillard, de fumée et de vapeur avec Photoshop. Apprenez ainsi différentes méthodes pour embellir vos paysages ou dramatiser vos scènes.

1h50 (21 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :16 févr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !