Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Android : La publication d'une application

Ajouter Crashlytics à son application

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Découvrez comment ajouter Crashlytics à votre application. Apprenez également à analyser et à interpréter les rapports de bugs.
04:34

Transcription

Dans cette vidéo, nous allons ajouter Crashlytics à notre projet. Première étape, ajouter le plugin de Crashlytics à Android Studio. Pour cela, il faut aller dans « Préférences Plugins » et ajouter « Fabric for Android ». « Install » et je relance Android Studio. Android Studio a été relancé, j'ai cette icône qui apparaît, qui est l'icône de Fabric. Je clique dessus et je me « log ». Une fois connecté, j'ai tous les projets Android qui apparaissent, je vais sélectionner le mien, nous allons donc choisir Crashlytics, « Install », on accepte les termes, et là, il nous propose des changements à faire. Le premier, c'est d'ajouter à Gradle la librairie Crashlytics. Donc, il nous montre ce qu'il va faire. Dans l'« AndroidManifest », il rajoutera la clé de Crashlytics, et il va ajouter à la classe « MyApplication », simplement au démarrage de l'application, la ligne qui permet de démarrer Crashlytics en même temps que l'application, je fais « Apply », il me reste plus qu'à regarder. Il m'a bien ajouté Crashlytics, il me reste plus qu'à compiler, voilà, c'est compilé, maintenant je lance mon projet, mon projet a été lancé, je retourne sur la petite fenêtre, je termine, et me voilà sur mon projet de Crashlytics. J'ai bien un « ProjetVelo ». On va essayer de faire en sorte de faire « crasher » l'appli, de manière à voir remonter un bug. Pour cela, au démarrage de mon application, je vais créer un « NullPointerException ». J'ai donc ici un « NullPointerException » qui va se produire. Je lance mon appli, mon application s'est lancée et a crashé. Si je vais dans la console, je peux voir la « stack trace », je retourne sur Crashlytics que j'actualise, et là, je peux voir mon crash. Ici, j'ai mon crash, j'ai la ligne où ça s'est produit, je peux voir la « stack trace », la cause de l'erreur. Bon, je peux agrandir pour avoir toute la « stack trace », du coup, ici, je peux avoir le nombre de fois où ce crash s'est produit parmi toutes les applications, et le nombre d'appareils différents qui ont eu ce problème. Comment on va fonctionner Crashlytics ? Donc là, je travaille avec une version. Donc, si je vais sur Crashlytics, ici, j'ai tous les crashs. Je vais pouvoir travailler avec différentes versions d'applications, comme je vais avoir par exemple plusieurs applications en prod. Je vais avoir des crashs, c'est ce que je viens de produire, mais on va voir qu'on va pouvoir remonter des erreurs nous-mêmes, donc ça sera ce qu'on appelle des « Non-Fatals ». Et puis, je peux gérer sur un ensemble de jours. Donc ici, je vais gérer sur cette version, je vois que j'ai un crash qui m'est remonté. Je peux savoir plus d'informations sur ce crash. Je peux voir ici la version d'Android, 7.1.1. Le crash s'était produit sur différentes versions, je les aurai vues, ce qui fait que s'il y a un crash soit produit régulièrement sur la même version, on le verra apparaître ici. Ici, je vais avoir le « Device », comme c'est un émulateur, il n'apparaît pas, mais sinon, j'aurai le nom de l'appareil sur lequel il a été exécuté. Je peux donc aller coté code corriger mon erreur. Une fois cette erreur corrigée, je peux déclarer ce crash comme corrigé. Et donc, jusqu'à une prochaine version, ce crash n'apparaîtra plus. Par contre, si je fais une mise à jour de mon application, ce crash revient, il réapparaîtra comme non clôturé. Voilà comment on peut travailler avec Crashlytics.

Android : La publication d'une application

Abordez la publication d’une application Android sur le Google Play Store. Nettoyez votre code avant la diffusion, gérez les éventuels crashs, récupérez un exécutable signé, etc.

1h04 (13 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :6 juin 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !