Découvrir le cloud computing : Le stockage

Affecter une instance de stockage

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Abordez une démonstration du système de stockage signé Amazon Web Services (AWS) axée sur Elastic Block Storage (EBS). Il ne s'agit pas d'un tutoriel sur AWS mais d'une simple présentation de la marche à suivre.
04:14

Transcription

À présent, voyons une démonstration du système de stockage signé Amazon Web Services. Elle est axée sur Elastic Block Storage (EBS). Il ne s'agit pas d'un tutoriel sur AWS mais d'une simple présentation de la marche à suivre pour créer un compte AWS, affecter du stockage, lancer la migration de données et exploiter ce système. Les écrans présentés seront amenés à changer. Comme AWS met sans cesse à jour ses logiciels et ses interfaces, les écrans qui s'afficheront quand vous utiliserez cette technologie pourraient être légèrement différents. Cette démonstration est moins un tutoriel qu'une expérience. On se rend sur aws.amazon.com pour se créer un compte. Et on arrive sur cet écran. Là, on est invité à saisir ses données de connexion : entreprise, adresse e-mail, mot de passe… comme sur la plupart des sites. Ensuite, on lance l’interface. Sur l'écran des services, on sélectionne EC2. Et on clique sur Lancer une instance, le bouton bleu situé au milieu. La première étape consiste à choisir une image machine Amazon (AMI). Regardez le choix qui s'offre à nous. Parmi notamment SUSE Linux, Ubuntu et Microsoft Windows, on sélectionne le système d'exploitation d'instance souhaité. Ici, nous utiliserons le système Windows Server 2016 Base. Et on le lance. Ici, on choisit le type d'instance, avec dans ce cas : usage général ; t2.micro ; 1 processeur virtuel ; 1 Go de mémoire ; EBS uniquement (stockage élastique par bloc) et performances réseau faibles à modérées. N'oubliez pas que vous payez pour les grandes instances : si vous sélectionnez une grande instance, vous devez avoir une bonne raison. Faites bien attention ou vous pourriez commettre une erreur qui vous coûtera cher. J'en connais qui se sont vu facturer des milliers de dollars pour de simples expériences avec AWS et c'est quelque chose qu'il vaut mieux éviter. On clique sur Vérifier et lancer et on est prêt ! Voici l'écran de configuration des détails. Nombre d'instances, options d'achat – ici, on peut utiliser des instances ponctuelles, qui sont des instances disponibles qu'AWS nous permet d'exploiter –, réseau, sous-réseau, jonction au domaine, rôle de gestion des identités et des accès, comportement d'arrêt, protection de terminaison, surveillance, location, etc. Laissons-les tels quels. Cliquez sur Vérifier et lancer. Ici, on ajoute du stockage. On peut ajouter du stockage à ces instances, mais je vais aussi vous montrer comment ajouter du stockage après le lancement de l'instance. N'oubliez pas qu'EBS diffère de S3 en ce sens que, dans EBS, on doit affecter le stockage dont on a besoin tandis que S3 permet d'affecter du stockage à la volée, ce qui offre plus de flexibilité. Mais ici, avec EBS, on doit choisir la taille en gigaoctets, le type de volume (volume à usage général SSD), le taux d'E/S par seconde, le débit et toutes ces choses qui définissent fondamentalement ce qu'on fait, à savoir acheter un disque qu'on met en ligne et qu'on prépare à stocker des informations. Ici, les balises, qui aident à organiser les systèmes. Vous pouvez saisir Serveur de stockage, votre nom, le nom de l'application qui exploitera le système de stockage en question, etc. Mieux vaut vous choisir un identifiant unique qui ne sera pas répliqué par un autre membre de votre entreprise. Ensuite, il suffit de cliquer sur Vérifier et lancer pour continuer. Sur l'écran principal EC2, sélectionnez Volumes dans le menu de gauche, puis Créer un volume dans le menu du haut. On crée un volume ici : taille de 100 Gio, taux d'E/S par seconde, débit, zone de disponibilité indiquant le lieu d'exécution (ici, europe de l’ouest) et chiffrement (vous pouvez choisir Chiffrez ce volume). Cliquez sur Créer un volume. Je rappelle qu'on crée un lecteur. Sachez qu'on peut créer tout type de volume pour tout type de plateforme. Amazon, comme d'autres fournisseurs cloud, vous permet de sélectionner la plateforme dont vous avez besoin, qu'elle soit signée Windows, Linux ou autre. On peut donc choisir une plateforme, choisir un environnement et configurer un disque qui sera connecté à cet environnement comme il se doit pour prendre en charge tout type de plateforme ainsi que les applications qui y sont exécutées.

Découvrir le cloud computing : Le stockage

Découvrez les bases du stockage, notamment sa planification, sa budgétisation et sa sécurité, ainsi que trois cas d'utilisation abordant la journalisation et d'autres sous-systèmes de gestion du stockage.

1h09 (23 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
Thématiques :
IT
Cloud Computing
Spécial abonnés
Date de parution :19 juin 2018

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !