Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Créer un gestionnaire de collections avec Symfony3

Adopter un workflow efficace

Testez gratuitement nos 1340 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Symfony est un grand framework comprenant de multiples fonctionnalités. Pour bien l'étudier, il existe quelques règles à avoir en tête que vous allez découvrir avec votre formateur.
06:51

Transcription

Alors, je vais peut-être me répéter, mais vous aller me dire en réalité, il vaut mieux, c'est plus intéressant pour vous si je me répète un petit peu si je vous laisse comme ça. Je vais vous parlez de [inaudible] flou avec symfony, parce que forcément il y a un peu de voir flous à respecter. La bonne façon de faire. C'est ce qu'on a fait ensemble. De l'étape par étape, de step by step, comme on dit. On va d'abord, toujours commencer par définir des contrôleurs. C'est ça, la bonne façon de faire. Le fait de définir des contrôleurs, type item contrôleurs par exemple, vous permet déjà de réfléchir les bonnes logiques, c'est-à-dire de quoi j'ai besoin réellement ? J'ai besoin d'action, pour ajouter, pour supprimer, etc, etc, etc. D'abord vous réfléchissez ces parties-là, elles sont extrêmement importantes. Et une fois que vous avez réfléchi ces parties-là, vous voulez coder « broot de décodage ». On met tout à l'intérieur des actions. Souvenez-vous de ce que vous aviez comme code juste avant. On avait énormément de choses dans nos actions. Ce n'est pas un problème, on y va comme ça, on met beaucoup de choses dans les actions et d'abord on commence à réfléchir les logiques. Partir du principe que c'est comme ça comme on doit faire. c'est obligatoire et quand on est bloqué ou quand on veut voir ce qui se passe, n'utilisez plus le « var dump » il ne faut plus que vous utilisez ça, « var dump », ce n'est pas beau. D'abord, et puis ça bloque l'exécution, on utilise des « dump ». Alors attention. Les « dump » on les utilise, d'accord, on essaye de dumper les trucs, si on a besoin. Par contre, pensez bien à supprimer ça. Les informations « dump », ça n'a absolument rien à faire dans le code, on ne doit pas en avoir à la fin. Vous ne pas pousser sur un gestionnaire de sources, par exemple, un « git » ou un « svn », avec des « dump » à l'intérieur. On pousse [inaudible] pour debuger. Une fois que vous avec fait ça, S'il y a des formulaires, vous les faites comme on avait fait « brut de décovrage » aussi à l'intérieur des actions, par exemple dans « ad » on avait tout un formulaire. Pas grave, ce n'est pas un problème. ne fois que vous avez déjà toutes les infos, vous sortez les chose, c'est comme ça qu'il faut faire aussi. vous sortez les choses, vous ne les laissez pas à l'intérieur des actions. Pensez que l'action c'est votre moule de départ. On démarre avec ça, on met tout ce qu'il y a à mettre dedans et puis une fois que la recette est OK, et dans ce cas-là on sort les informations et on en fait des petites parties. On a des formulaires, on crée des types de formulaires. On sait forcément, pertinemment qu'à un moment ou à un autre, on va devoir réutiliser ce formulaire. Donc, on sort ce formulaire. C'est hyper important. Venez sortir le formulaire et faites-en quelque chose ici, avec une petite classe propre, dans laquelle vous mettez des choses importantes. Et puis vous venez ajouter par exemple, plusieurs boutons de « submit », comme on a fait, ça c'est une bonne manière de faire aussi. Alors, il ne faut pas hésiter à faire comme ça. une fois que vous avez fait ça aussi, pensez bien, peut-être à découper. Alors, je n'en ai pas trop parlé, on ne l'a pas fait ensemble, mais ça va qu'ici dans l'item contrôleur on commence à avoir beaucoup d'actions, « ad », « items », « one ». il y a des choses qui pourraient être de la collection, et des choses qui pourraient être de l'item pur. En solitem qu'on gère ou alors une collection complète. On pourrait avoir un item contrôleur et une collection contrôleur. Pourquoi j'attire votre attention là-dessus, parce que moins vous aurez d'actions à l'intérieur d'un contrôleur, donc, en fait, plus petite sur une novelle classe, infiniment, et plus vous serez tranquille. Voilà ça va, on n'est pas quand même sur quelque chose d'immense, parce que on n'a que 4 actions. Mais imaginons qu'on nous le dit souvent, bon, à un moment où on va commencer à se dire, il y a peut-être beaucoup de trucs dedans. dès que ça commence à grossir, n'hésitez pas, allez, hop, on casse, on fait un autre contrôleur. Vous avez vu que c'est facile d'en faire un et on n'a pas besoin de déclarer, on le fait, [inaudible]. donc, n'hésitez pas à le faire, faire sortir les actions et puis faites-en un autre contrôleur et ça [inaudible] pas de peines. Il n'y a pas de problèmes avec ça, au contraire, je pourrais faire un projet dans lequel on a plus de contrôleurs. Qu'un projet dans lequel on a un seul contrôleur [inaudible] absolument tout dedans après pour chercher une erreur. Alors, séparer bien les informations. Et puis, faites-le avec, vous avez des routes particulières, mettez en fat des routes qui vont correspondre à quelque chose. Là, on a items. Ça déjà, ça nous donne une information, ce n'est pas la même route que item, c'est items. Donc on pourrait le sortir. Et « items » ça pourrait s'appeler aussi « collection ». sans problème ça pourrait s'appeler Collection et pas Items. Donc, réfléchissez le nommage est extrêmement important aussi. Dernière étape évidemment, et ça c'est un [inaudible] normalement, les services bien sûr alors. Dès qu'on commence à avoir trop d'informations dans les actions, ça nous donne une information. Il ne faut pas avoir trop de lignes là-dedans. Et surtout garder à l'esprit une seule chose. Une action Contrôleur s'est fait pour contrôler. Ça veut dire que s'est fait pour appeler ce qui doit faire, mais ce n'est pas fait pour faire. On ne doit pas à l'intérieur de l'item action par exemple, ou même ailleurs, dans contrôleur, on ne doit pas faire de [inaudible], on ne doit pas faire de Flash. Si vous voyez des choses comme ça, à l'intérieur d'une action contrôleur, c'est qu'il y a un problème. On ne doit jamais appeler de repository, on ne doit jamais composer de Requête, on ne doit jamais faire de Persiste ou de Flash à l'intérieur d'une action contrôleur. A la rigueur on construit des formulaires. C'est ce qu'on a fait là, voilà, on construit un formulaire. Mais le formulaire, vous pouvez le chercher bien sûr. Ça peut se transformer en service. Et ça, ça peut être très intéressant. Donc, pensez-y. On essaye à l'intérieur des actions ici, de ne faire que des appels. Le Contrôleur contrôle, le Contrôleur appelle qui doit faire mais ne fait pas, ça, c'est la grande règle. On crée des services dès qu'on peut. OK. Dernière étape et pas de moindre place de la logique dans les entités. Ça je voulais montrer aussi. Dans l'item je vous ai montré comment on fait porter à une entité de la logique. Et ça, essayer de le faire au maximum, parce que déjà c'est un peu le but de l'entité, bien sûr, on va définir un modèle, mais en tant que tel, elle peut aussi donner des informations sur elle-même. On peut dire, cette entité, eh bien, voilà, mon auteur c'est ça, mon créateur c'est ça, celui qui a le droit de faire des choses c'est ça, voilà qui suit. C'est un objet apparenté et c'est à penser à un modèle objet, voilà, un item, c'est un item. Donc, concrètement on y va et on met ce qu'on a envie de mettre dedans. Utilisez au plus possible les [inaudible]. N'allez pas créer de la logique, s'il y a des [inaudible] qui existent. Il y a des sites pour les chercher, donc, n'hésitez surtout pas. Ajoutez à votre composeur [inaudible] des choses qui sont importantes. par exemple [inaudible]. C'est déjà disponible, donc, n'oubliez pas que vous avez cette possibilité-là. Ajoutez des « bundle» et utilisez des « bundle ». On va faire un petit peu le tour. Je pense que vous voyez, vous visualiser les étapes de la création. Et c'est comme ça qu'on doit tout le temps essayer de travailler. Vous allez voir qu'au final vous allez avoir un projet qui va être « top » dans lequel il n'y aura pas grand chose. Dernière chose, ne faites jamais de Requêtes ailleurs que dans Repository. C'est dans le Repository qu'on doit avoir e Requête. C'est dans le Repository qu'on va vraiment composer à chaque fois toutes nos Requêtes. Et vous aurez un Repository à chaque fois. Pour chaque entité que vous créerez vous aurez un Repository. Donc, mettez-lui des Requêtes qui sont importantes.

Créer un gestionnaire de collections avec Symfony3

Développez une application de gestion de ressources avec Symfony. Prenez en main le DQL (Doctrine Query Language) ainsi que les formulaires, la sécurité, les tests, etc.

2h12 (25 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :19 avr. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !