Nous mettrons à jour notre Politique de confidentialité prochainement. En voici un aperçu.

Découvrir API Platform

Adopter le format JSON

Testez gratuitement nos 1341 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Vous avez la possibilité d'activer ou de désactiver des formats d'API. Désactivez les langages XML et HTML pour voir comment votre projet réagit et pour comprendre sa configuration.
03:54

Transcription

Alors, du coup, maintenant qu'on a vu un petit peu les différents formats, comment on va les mettre en place ? Alors, de base un, se sont quasiment tous activés donc on a essentiellement le « HTML » que l'on utilise et le « jsonld ». Si vous avez envie de mettre en place, pour le coup, des formats particuliers, vous pouvez utiliser ici le Rai format. Si vous le définissez, c'est les formats que vous avez mis à l'intérieur qui seront possibles et uniquement. Dès qu'on définit le format, on est obligé de référencer ce qu'on veut fournir à nos utilisateurs. On va récupérer cette partie-là, on va la copier et ça va se passer comme d'habitude dans « config.yml ». Alors, dans « config.yml », on avait déjà commencé ici à travailler sur certaines applications possibles de paramètre « d'API Platform », on va en rajouter. On va simplement coller cette partie-là et on enlèvera la clé « api plarform » puisqu'on est toujours en dépendance « d'api platform » ici, on va simplement rajouter des formats en dessous et on va définir ce que l'on souhaite, ce que l'on ne souhaite pas. Si j'ai envie de fournir du « json », je vais laisser la possibilité à mes utilisateurs, de pouvoir utiliser les trois format ; « jsonld », « jsonhal » et « json » simple. Et comme ça, au moins, mes utilisateurs pourront choisir et c'est quand même mieux. Après, « xml », si j'en ai besoin, je le laisse, si je n'en ai pas besoin, je l'enlève. Pour ma part, je vais l'enlever parce que je n'en veux pas du « xml ». Je n'ai pas envie que mon « Api » soit utilisable au travers d'un « front » qui va utiliser du « xml », je ne trouve pas ça correct pour mon application, donc, c'est plutôt du « json » que je vais fournir. Et puis le « HTML », évidemment, on va le laisser tout simplement parce qu'on a quand même envie d'avoir la documentation technique à disposition donc ça, on va le laisser comme ça. En faisant ça, tout simplement, vous activez différents formats, ça ne changera pas pour le coup grand chose ici, au niveau de votre application. Alors, bien sûr, si vous enlevez « HTML » de cette partie-là que vous recharger et que vous relancer ici, là vous allez vous retrouver évidemment avec, tout de suite, une réponse qui sera format « json ». Pourquoi ? Tout simplement parce que vous n'activez plus le « HTML » et donc, vous désactiver un format. C'est ce que je vous ai dit au tout début ; si vous vous mettez à restreindre les formats, dans ce cas-là, il faudra référencer, obligatoirement, ce que vous voulez. Là, en l’occurrence, on va laisser le « HTML » pour garder cette possibilité d'avoir de la documentation automatique, si je regarde les routes de mon « Api », avec un navigateur et donc, avec une « interface web » classique. Ça, ça vous permet, vraiment, de choisir précisément quels seront les formats activés. Laisser le « HTML », ça peut être intéressant quand même, ou alors, pensez à la fin du développement, à exporter cette documentation pour la fournir à vos clients ou à l'héberger ailleurs. Ça va être que dans certains cas, on ne va pas vouloir que le « html » soit disponible, tout simplement, parce qu'on est vraiment au format pur « Api » et on souhaite uniquement obtenir de « l'Api » sur notre « Api », c'est vraiment un fonctionnement requête-réponse, dans ce cas-là, on désactivera le « HTML ». Là, c'est un petit peu au choix, maintenant, vous savez comment faire, il suffit, simplement, d'activer ou de désactiver des formats. Et pour les tester, vous n'avez simplement qu'à prendre le format ici et dans « Postman » que vous utilisez pour faire les requêtes, vous n'avez simplement qu'à référencer ce « content-type » pour vos différents objets. Si je fais une récupération, un « GET », tout simplement ici, avec les « Headers », là, j'ai au début du « application json », étant donné que maintenant, j'ai tous ces formats-là qui seront activés, il suffit simplement de les demander et dans ce cas-là, vous aurez les informations qui apparaîtront et voyez qu'effectivement, pour du « json », voilà, j'ai un peu plus d'information que d'habitude. Vous pouvez les tester sans aucun problème, ces différents formats, il suffira de les utiliser en « content-type » et c'est comme ça que ça fonctionnera. Votre « frontal », il ira chercher à partir d'un « content-type », le contenu qui l'intéresse.

Découvrir API Platform

Prenez en main le framework API Platform. Voyez comment effectuer sa configuration, créer des services web de données, et réalisez ainsi efficacement une application complète.

3h24 (54 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !