Le 14 septembre 2017, nous avons publié une version actualisée de notre Politique de confidentialité. En utilisant video2brain.com vous vous engagez à respecter ces documents mis à jour. Veuillez donc prendre quelques minutes pour les consulter.

Photoshop CC : Optimisation de l'interface

Adapter l'interface

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Adaptez l'interface de Photoshop à votre confort visuel. Appréhendez l'influence de l'environnement sur l'apparence des photos et leur évaluation.
07:42

Transcription

Nous allons retourner maintenant dans les Préférences pour voir le volet Interface qui lui-même est très important. Je vais vous parlez de mon expérience. Lorsqu'il y a longtemps que l'on a démarré, je vais me mettre comme ça, on avait plutôt des interfaces qui étaient très claires, de ce type-là, voire même plutôt comme cela. Elles étaient vraiment très claires. Comme je travaille depuis assez longtemps en retouche, je me souviens très bien que quand j'avais des interfaces très claires, que je travaillais longtemps (10, 12, 14 heures par jour), ce qui arrive souvent quand vous êtes retoucheur, et bien je sortais de là avec les yeux qui me sortaient de la tête et un mal de crâne pas possible. Je me disais que c'était normal puisque j'avais beaucoup travaillé. Et puis le jour où les interfaces sombres sont arrivées, donc de ce type-là, je me suis rendu compte qu'en travaillant toujours pareil puisque je faisais presque toujours les mêmes horaires, que j'avais encore mal aux yeux mais plus du tout mal à la tête. Alors au début, je me suis dit que je m'endurcissais. En réalité pas du tout, c'était l'influence de l'interface sombre par rapport à l'éblouissement de mes yeux. Plus vous avez de lumière et plus vos yeux ont tendance à travailler que quand vous avez une interface sombre. À tel point que j'ai fait un essai. J'ai travaillé un jour en alternance avec une interface claire et un jour avec une interface sombre, et je l'ai répété de nombreuses fois. J'avais beaucoup moins mal aux yeux et plus du tout mal à la tête quand j'étais avec une interface sombre. Je n'ai pas du tout la prétention de me poser en modèle mais je vous livre mon expérience telle que je l'ai vécue. Bien sûr maintenant je ne travaille qu'avec des interfaces sombres et d'une manière générale, tous les logiciels se sont mis à faire des interfaces sombres. Donc je pense que ne dois pas être le seul à avoir eu ce résultat. Le gros intérêt de cette interface, c'est que vous pouvez véritablement changer à la volée et que vous pouvez donc vous rendre compte de ce qui se passe. Vous pouvez aussi alterner le Mode Fenêtres standard, c'est celui-là, c'est ce mode-là, mettre le Mode Fenêtres standard par exemple en Gris foncé, Plein écran avec menus, le mettre en clair, et puis Plein écran complet, le mettre en noir par exemple. Comment faire pour passer de l'un à l'autre ? Et bien j'appuie sur la touche F. Libre à vous de travailler mais vous voyez si vous voulez voir votre image sans la moindre palette et sur une interface sombre, vous vous mettez comme ceci. Et puis vous pouvez revenir comme ceci sur cette partie-là. Il y a une autre problématique, si on peut dire, c'est que lorsqu'on travaille sur une image, l'environnement va aussi beaucoup compter car si j'ai un environnement clair ou un environnement sombre au tour de mon image et bien ça peut avoir une influence. Je vous ai fait ici, deux environnements différents. La même photo sur un environnement avec un environnement blanc et la même avec un environnement noir. Souvent on a l'impression que l'image n'est pas exactement la même, elle paraît plus terne en blanc qu'en noir, plus contrastée en noir qu'en blanc. Donc cela peut influer sur la manière dont vous allez évaluer vos images notamment dans la partie correction colorimétrique. À vous de voir ce que vous préférez mais un certain nombre de gens préfèrent avoir un gris plus neutre, un petit peu plus clair, pour ne pas être influencés par l'environnement essaient de surcompenser quelque chose, un contraste ou des saturations. À l'opposé, si vous travaillez sur un environnement clair ou à l'inverse, cela ternira un peu votre image, si vous le travaillez avec un environnement très sombre. Tout cela évidemment, c'est à vous de le mettre en place mais sachez que le rendu peut changer en fonction de votre environnement. Alors après on prend l'habitude et ça ne pose plus aucun problème. Pensez quand même que l'environnement clair, peut poser problème mais ça, ça ne va pas bouger. L'environnement qui est ici, là ne va pas bouger. Il va rester gris foncé ce que je trouve très agréable. Moi, je travaille comme cela. Et en faisant un clic droit sur votre environnement, donc sur cette partie-là, vous pouvez le changer mais si je me mets comme ça... Moi, je n'aime pas du tout avoir quelque chose de très clair. Je trouve que je vois moins bien mes couleurs que quand j'ai un gris, à partir du Gris moyen. Là, je vois très bien ce qui se passe, je vois bien mes couleurs, je vois bien mes densités. Mais ça encore une fois, ce sont des sensations personnelles. Quand je suis en noir, j'ai l'impression que l'image est plus lumineuse que quand elle est en gris. C'est logique, c'est le contraste entre le fond et l'image qui donne cette impression. Cela peut être trompeur dans certains cas et donc vous pouvez trouver cela désagréable lorsque vous voyez vos images apparaître sur des écrans qui n'ont rien à voir avec le votre. Donc pensez bien que pour évaluer la colorimétrie de l'image, à essayer d'avoir un fond qui ne soit ni trop sombre, ni trop clair. Si je reviens maintenant dans mes Préférences et que je retourne dans mon interface, ici. Vous voyez que j'ai mis un gris. Je ne mets pas le noir complet parce que je trouve que les lettrages et les petits lettrages blancs sur le noir sont moins lisibles qu'un lettrage blanc sur un gris foncé. Mais c'est une perception personnelle. Peut-être que vous allez dire l'inverse donc je vous laisse libres, de faire ce que vous voulez. Vous avez vu que tout cela, se faisait sans problème à la volée. Par contre, si vous voulez agrandir le texte de l'interface, ce qui est une bonne idée, alors il faudra redémarrer Photoshop. Pourquoi le corps peut-il être changé ? C'est en fonction de certains écrans, assez sophistiqués, qui ont de très grosses résolutions, les écrans Retina, les écrans 4K. Apple a même sorti un écran 5K. Avec des écrans avec de telles résolutions, les lettrages sont tellement petits qu'on ne les voient même plus. On peut changer ici, de petit à moyen ou à grand ce qui vous permettra quand même d'y voir un peu mieux. Donc c'est pareil, il faut faire des essais parce que bien évidemment, cela va aussi changer votre interface et vous faire perdre de la place. Si vous êtes sur un grand écran 27 pouces ou 30 pouces, cela ne pose aucun problème mais si vous êtes sur un petit portable Retina, vous allez devoir voir ce qui est au mieux. Donc là aussi, à vous de faire des essais mais pensez bien, à redémarrer Photoshop à chaque fois parce que si je passe de petit à grand, là, il ne se passe strictement rien. Par contre si je ferme Photoshop, là je le verrai apparaître. Donc moi, dans mon interface et dans ma capture vidéo, c'est Petit qui marche le mieux mais je pourrais mettre en un petit peu plus grand. Là, vous voyez ils le mettent : Les modifications prendront effet au prochain démarrage de Photoshop. Dernière chose que je voulais vous dire, c'est de ne pas cocher Afficher les couches en couleurs parce que si j'affiche les couches en couleurs, je viens ici, je vais dans mes Couches et j'obtiens mes couches en couleurs. Cela n'a pas un grand intérêt, enfin peut-être pour certaines personnes, mais pour peu de personnes. Par contre les couches en noir et blanc servent énormément et permettent de faire des masques de fusion à partir des couches. Donc pensez bien à garder vos couches en noir et blanc pour que justement vous n'ayez pas ces problèmes. Là, vous avez bien vos couches en noir et blanc pour pouvoir vous en servir pour des masques, des sélections etc... Donc pour cette interface, si je résume, c'est vraiment un goût personnel et pensez bien que l'environnement autour de la photo n'est pas totalement neutre et que ça peut vous induire en erreur quand vous faites des corrections colorimétriques très pointues. Évidemment, je parle de choses où l'on a besoin d'évaluer. Pour des tissus, pour un échantillon de tissu à reproduire exactement à l'écran etc... C'est déjà très difficile, alors si l'environnement vous induit en erreur, cela peut être très compliqué.

Photoshop CC : Optimisation de l'interface

Créez des espaces de travail optimisés et spécifiques à vos besoins. Maîtrisez les préférences complexes du logiciel Photoshop CC pour encore plus de personnalisation.

2h55 (32 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
Spécial abonnés
Date de parution :12 oct. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !