Déjouer les principaux pièges de la langue française

Accorder le participe avec les pronoms « on », « vous » et « nous » dont le sens varie

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
L'accord du participe passé avec l'auxiliaire « être » d'un verbe conjugué avec les pronoms personnels sujets « on », « vous » et « nous » peut varier selon le sens que ces derniers prennent. Voyez ici des exemples concrets.
02:26

Transcription

Les pronoms on, vous et nous peuvent référer à des personnes différentes. Ils peuvent surtout désigner, selon les contextes, une ou plusieurs personnes. Quand je demande à un enfant : on a bien fini ses devoirs aujourd'hui ? Le on désigne cet enfant seulement, et donc une seule personne. En revanche, quand je dis : On est tous partis en même temps, le on désigne moi, et d'autres personnes de ma connaissance, c'est l'équivalent du nous. Pareil pour le pronom vous, il peut être utilisé pour s'adresser à un groupe de personnes auquel le locuteur n'appartient pas, ou bien à une seule personne qu'il vouvoie. Quand au pronom nous, il est employé généralement pour parler d'un groupe auquel le locuteur s'inclut. Mais il peut aussi désigner, dans une sorte de figure de style pour éviter le je, une seule personne, moi. Il s'agit de ce qu'on appelle le pluriel de majesté, ou de modestie. La thèse que nous développons dans cette étude... ici le sujet n'est pas pluriel, mais singulier. Ce n'est pas un groupe de personnes qui a fait l'étude, mais moi-même. Quel que soit le référent de ces pronoms dans la phrase, le verbe conjugué ne change pas. Si "on" devient pluriel dans le sens, le verbe ne se conjuguera jamais comme avec "nous". En revanche, s'il y a un participe passé dans la phrase, c'est là qu'il faut être vigilant, il faut l'accorder selon les personnes que ces pronoms représentent. Par exemple, si j'écris : On est entré sans s, je veux dire : Quelqu'un de seul est entré, je n'ai pas de précisions. Si j'écris : On est entrés avec un s, je veux dire, sûrement, moi et quelqu'un d'autre, nous sommes entrés. Et si je suis une femme et que je suis accompagnée d'une autre femme, je vais écrire : On est entrées (é e s). Dans la plupart des cas, nous et vous appellent le s du pluriel quand il y a un participe passé après l'auxiliaire être, car ils désignent, l'un comme l'autre, plusieurs personnes. Nous avons été invités (é s) à son anniversaire. Mais si ces pronoms, vous et nous, ne concernent à l'évidence qu'une seule personne, en l'occurrence respectivement toi et moi, on doit mettre le participe passé au singulier. Par exemple, je veux demander à mon patron : Êtes-vous passé au service compta ? Passé avec un é. Si vous vous adressez à une femme, n'oubliez pas de mettre un e. Si le genre n'est pas déterminé par le contexte, on laissera le masculin, qui fait office de neutre.

Déjouer les principaux pièges de la langue française

Découvrez les principaux pièges de la langue française les plus couramment rencontrés et déjouez-les grâce aux astuces et conseils proposés dans cette formation.

1h18 (39 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !