Découvrir SketchBook Pro 2018

Accéder aux palettes

TESTEZ LINKEDIN LEARNING GRATUITEMENT ET SANS ENGAGEMENT

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Apprenez à maîtriser votre interface en appelant ou en escamotant les palettes d'outils ou les fenêtres principales : calques, couleurs, brosses, nuancier Copic.
04:45

Transcription

Alors, on se trouve, ici, devant un document ouvert pleine page, on a fait disparaître pratiquement toutes les fenêtres, histoire d'avoir vraiment sous les yeux toute notre surface de travail, il s'agit d'une recherche de décor un peu Western. Donc, si je dézoome, voilà, l'entièreté du visuel et ça va nous permettre de vérifier l’intérêt des petites touches qui se trouvent, ici, qui sont les touches d’appel de palette. Alors, les palettes essentielles, de temps en temps, je peux avoir besoin de masquer, par exemple, je peux avoir besoin de vérifier si je suis sur le bon calque. À l'instant, il n'y en a qu'un et je peux en créer un autre, toujours par simple pression sur un calque et puis ensuite, ajouter un nouveau calque. Et ainsi de suite, sur chaque pression de fenêtre on peut ajouter d’autres actions, on le verra toute à l’heure. Une fois que je crée un nouveau calque, je vais mettre, par exemple, en mode de luminosité, Lumière douce, ici, je peux ré-escamoter et puis, voir un petit peu, essayer de prélever une couleur avec ma touche Alt et donner un petit peu de lumière sur le centre. Ici, je peux aussi répéter la même opération, en prenant une couleur et puis, on en donne un petit peu de lumière dans quelques endroits, voilà, pour donner un peu plus de profondeur au décor. Ensuite, je peux avoir envie de changer de brosse, mais j’ai fait disparaître ma palette de pinceaux pour gagner de la place. Je vais l'appeler, ici, et prendre une plus petite brosse, idem, je vais l'escamoter. Je vais retourner sur ma fenêtre des calques, revenir sur mon calque normal, faire disparaître et puis, ici, donner des toutes petites retouches, un coup de pinceau fin. Donc, c’est toujours la touche Alt, on peut prélever une couleur, ici, hop voilà ! Mon pinceau se transforme en pipette et on peut, comme ça, amener quelques petites variantes, retravailler avec des coupes, aller changer de pinceau. Au fur et à mesure, on va préciser un relief. Alors, je peux dézoomer. Ici, peut-être avoir envie de donner un petit peu plus d’ombrage au premier plan. Alors, je refais apparaître ma fenêtre des calques, je vais créer un nouveau calque, cette fois-ci, je vais le mettre en mode Multiplier. Donc, un mode qui va permettre de superposer les teintes. Et puis, je fais disparaître ma fenêtre de calques, je ré-ouvre ma palette de pinceaux, je me retrouve, hop la Bibliothèque et je vais sélectionner dans les outils De base, ici, Aérographe, je vais prendre une teinte, toujours avec Alt, un peu sombre, augmenter le rayon de mon outil et venir, ici, un petit peu, voilà ! Assombrir le premier plan et peut-être, ici, un petit peu sur le nuage de poussière. Alors, je peux dézoomer, rappeler mes calques, voir un petit peu quel a été l'apport de mon intervention. Si c’est trop brutal, je peux très bien baisser l’opacité de mon calque. Voilà, je fais disparaître la molette, je peux maintenant enlever aussi ma fenêtre de calques, retourner sur mon calque principal, je vais rezoomer. Donc, j’ai mes pinceaux qui sont cette fois-ci à ma gauche, que j’ai laissés, mais qu’on peut escamoter, également, voilà, je vais les rappeler, je vais déplacer ma petite molette. Et là, je vais appeler un petit peu les couleurs Copic, voir s’il y a une gamme de couleurs dans les bleus, qui peut convenir un peu au travail que je suis en train de mener. Donc oui, j'ai quelques bleus tendres, un peu légers, je fais disparaître la fenêtre, je vais essayer, voilà, avec un nouveau pinceau, donner un petit peu de dynamique. Je reprélève un petit blanc, voilà, après, je me balade dans la palette de mon propre dessin, c’est-à-dire qui sert lui-même de nuancier. Et puis, on va venir comme ça, de temps en temps, donner des petits coups de pinceau, mêler les teintes. Donc, j’ai le nuancé copie, qu’on peut appeler, également, Editeur de couleur. Donc là, il va se placer sur la couleur qu’on avait terminée. Et puis, on va pouvoir se balader selon ce qu’on ait sélectionné, baisser le degré de lumière, grâce à la roue des couleurs qui se trouve, ici, qui est disponible sur cet appui et sur cette touche-là. Donc, en gros quand on travaille plein écran, ces quatre dernières touches vont me permettent de faire appel aux commandes essentielles, rapidement en une simple pression du stylet, sans raccourci clavier, juste en continuant à manipuler son pinceau pour travailler des parties entières et avoir un visuel plein pages de son travail.

Découvrir SketchBook Pro 2018

Faites de SketchBook Pro votre meilleur compagnon pour une pratique nourrie et variée du dessin. Apprenez à concevoir un visuel, des premières étapes jusqu'aux ajustements finaux.

3h34 (40 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
SketchBook Pro SketchBook Pro 2018
Spécial abonnés
Date de parution :21 août 2017

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !