L'essentiel de IIS

Aborder les nouveautés de IIS 6

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Passez en revue les nouveautés introduites par la version 6 de IIS. Il s'agit notamment du déplacement de la gestion des requêtes HTTP dans le noyau.
05:37

Transcription

Nous en étions restés à IIS 4. Filtre ISAPI in-process, filtre ISAPI out-of-process. En termes de performances, il y avait encore mieux à faire. Et c'est ce qui a été réalisé dans IIS 6. Notre processus unique qui s'appelle inetinfo.exe, et bien il a été séparé en deux. Un processus http.sys, ça veut dire que c'est un module du kernel. On va en parler dans deux secondes. Mais déjà, http.sys est séparé de inetinfo.exe. Pourquoi ? Parce que ici, on a une responsabilité qui est de répondre aux requêtes http. On a un « get » qui vient de l'extérieur pour appeler une page, et bien il faut recevoir ce flux de demandes. Ça peut être un flux qui monte très très rapidement en charge, donc il faut le recevoir au mieux. Et puis ensuite, on va déléguer l'appel à une application, inetinfo.exe va pouvoir prendre en charge le fait d'appeler un filtre ISAPI, donc de traiter la demande, mais il faut déjà la recevoir. Et pour que ce soit fait au mieux, et bien http.sys a été placé dans ce qu'on appelle le « Ring 0 », c'est-à-dire le noyau du système d'exploitation. Et inetinfo reste dans ce qu'on appelle le « user space ». Alors, un système d'exploitation a plusieurs cercles. Le Ring 0, c'est ce qu'on appelle le Mode Noyau, ou le « Kernel Mode ». C'est en fait le fonctionnement des processeurs Intel qui fonctionnent à plusieurs niveaux et le Kernel Mode c'est en fait, comme son nom l'indique, on a compris, le Module Noyau, c'est un mode qui n'est absolument pas protégé mais où l'accès aux processeurs est beaucoup plus rapide. Ce qui fait qu'en déplaçant http.sys à l'intérieur du Ring 0, et bien, un, on est plus rapides, deux, on a accès à la pile TCP/IP de façon beaucoup plus efficace et une fois de plus, beaucoup plus rapide. Bref, on peut pas faire mieux que ça. Donc bien sûr, le développement d'http.sys a dû être assez soigné puisqu'on est à un niveau encore plus profond qu'un pilote de périphérique. Donc si http.sys crashe, tout crashe. Mais ça permet donc de gérer la réception des demandes http de façon beaucoup plus rapide. Et puis pour ce qui est de la gestion applicative, de la génération de pages web peut-être par des filtres ISAPI, et bien on reste dans cette zone qui est le Ring numéro 3, et qui est le « user mode », un mode utilisateur, où on va gérer avec beaucoup plus de sécurité l'exécution des processus. C'est donc une très bonne chose. Et qu'en est-il d'inetinfo.exe ? Alors c'est pas fini parce que IIS 6.0 a donc ce module http.sys qui est directement en Kernel Mode, mais ensuite il va pouvoir faire appel à deux processus distincts. inetinfo continue à exister, mais il n'existe que pour des besoins de type ftp, l'administration de IIS, mais pas les applications web elles-mêmes. Ces applications web elles ont été déplacées dans des pools d'applications qui sont gérées par le gestionnaire de services de Windows. Ça permet en fait, pour le gestionnaire de services, de gérer plusieurs pools d'applications à travers un exécutable nouveau qui s'appelle w3wp.exe. Et w3wp.exe c'est un WP, Worker Process, donc c'est une unité de travail qui est dédiée à un pool d'applications. Donc finalement, vous voyez que dans ce schéma ce qu'on a fait c'est séparer ceci qui devient un processus très peu utilisé ou en tout cas utilisé pour des besoins peu importants, mais ensuite si on a à héberger des applications web qui demandent de la puissance, et bien on commence à les isoler et puis on les isole en pools d'applications qui ont chacune un « worker process », donc une unité de travail qui va adresser un ou plusieurs processeurs, etc., de façon séparée. Ce qui fait qu'on a une plus grande isolation entre les processus. Et donc cela permet dans IIS 6, de créer cette notion de pool d'applications. Ça veut dire que lorsque vous déployez une application web, par exemple ASP pour parler de choses plutôt anciennes, dans IIS, et bien vous pouvez dédier un pool d'applications spécifique pour dire : voilà, j'ai un processus dédié à cette application, je vais l'isoler des autres, et puis je vais pouvoir changer ses propriétés. Pour chaque application web de mon serveur, je vais pouvoir gérer différemment la sécurité, les propriétés d'exécution, etc. Donc on a deux niveaux en quelque sorte. On a le niveau, purement le serveur web lui-même, et puis ensuite des pools d'applications qui profitent de ces fonctionnalités du serveur http. Au passage, ici il y a ce qu'on appelle la métabase qui est une base binaire de configuration qui va servir à la configuration des différentes informations des applications, du serveur web lui-même, etc. Donc ça, c'est la situation sur IIS 6.0. Mais il y a quelques améliorations encore, supplémentaires, qui ont été faites dans IIS 6, qui valent la peine d'être connues.

L'essentiel de IIS

Administrez IIS (Internet Information Server) en toute confiance. Abordez les notions de site, d'application, l’attribution de permissions sur les répertoires de l'espace web, etc.

3h45 (43 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Logiciel :
IIS IIS 8.5
Spécial abonnés
Date de parution :10 mai 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !