Les fondements du dessin : Le paysage

Aborder le report de distance

Testez gratuitement nos 1300 formations

pendant 10 jours !

Tester maintenant Afficher tous les abonnements
Placez différents éléments équidistants comme des arbres ou des poteaux. Vous allez simuler l'éloignement régulier de ces éléments.
08:07

Transcription

Nous allons aborder maintenant un dispositif qui découle un peu de celui de la perspective à un point de fuite, qui va nous servir à reporter les distances. Par exemple, soit une ligne d’horizon, soit un élément A, par exemple un arbre ici. Le but c’est de placer d’autres arbres équidistants, jusqu'à la fin de la ligne d’horizon. Il nous faut une largeur de départ, c'est-à-dire délimiter aléatoirement, ou à vue un espace entre deux arbres. Ici, assez rapprochés. Trouver le sommet. Relier la base et le sommet des deux éléments à la ligne d’horizon. Et puis ici, trouver le milieu du 2e élément. Et puis venir, frapper le volume, je vais allonger ici, pour trouver mon troisième arbre. J’ai encore le milieu, Toujours le milieu, parce que c’est la même ligne qui parcourt tous les milieux. Et ici, on peut avoir une diminution progressive et régulière. Évidemment, si tant est que tous ces arbres soient équidistants et de même hauteur. On peut ensuite, descendre, et trouver la limite, jusqu'à ce qu’il forme un tout. Et ensuite faire un peu le tri. Donc arbres, bien sûr, ou réverbères, etc... Ici, je vous ai déposé dans le dossier, un fichier d’exercice qui est une photo de bâtiment cubain. Il y a des colonnades, donc c’est une perspective en deux points de fuite. On va essayer de rapidement reproduire une des façades. On va recadrer, pour voir un petit peu si on arrive à mettre, en place ce type de report de distances. Ici, j’ai un angle principal, à la droite de mon image. Là, j’ai le bas de l’angle du bâtiment. La ligne d’horizon se situe à peu près ici. Et puis on va relier, Ici on va avoir l’arrêt d’un balcon. On va arrêter le bâtiment. Il y en a d’autres derrière. Et là, il y aura un autre point de fuite qui s’en va dont on ne va pas trop se préoccuper. Ici j’ai des piliers. Donc j’en ai un premier et puis le deuxième que je vais placer, encore une fois, au jugé, c'est-à-dire, à vue d’œil. Donc ce pilier et ce pilier sont là, ils forment ce carré. Je vais trouver le milieu de mon pilier. Je vais le relier aussi à mon point de fuite et puis je vais venir appliquer le dispositif. Ensuite ici, j’obtiens les petites fenêtres avant de trouver le milieu, à chaque fois, par diagonales. Ça commence à faire beaucoup de croisillons mais on fera le tri tout à l’heure. On peut même en rajouter un. Ces diagonales vont me servir à tracer des arches, avec ce milieu là. On a déjà notre emplacement. Ici en haut, il y a les balcons. Au-dessus de ces balcons, il y a des arches, encore un peu plus grandes. Il y a un premier pilier ici, un deuxième un peu plus éloigné. Je vais relier le milieu du deuxième à la ligne d’horizon. Je vais prendre le départ, (le milieu sera peut-être un peu plus haut) et je vais venir frapper ici. Et ici, je vais obtenir des colonnades un peu plus grandes. Tout ça c’est encore un peu approximatif, mais au moins maintenant on a l’emplacement. On peut terminer un peu le toit, essayer de tracer le début puis on va venir un petit peu détailler. Ces piliers là, comme ça. Après, ils ont une petite face, cette face-là, elle va venir mourir à l’endroit où on a tracé le milieu pour trouver les courbes. Elles ont, en bas, des petits ornements qu’on va mettre. Je ne reproduirai pas toutes les moulures, parce que Dieu sait s'il y en a et si elles sont travaillées. C’est pour vous montrer comment, tout ça repose, sur un socle. Ici, on va avoir, notre angle que, finalement, je vais rapprocher parce que là je vais repartir. D’autres colonnes ; donc ce pilier-là c’est un pilier d’angle. Là, je vais reproduire cette hauteur, donc je vais partir ici. Et puis je reviens ; on y était pratiquement. Je trouve le milieu, je monte et puis je vais retrouver l’autre face, des piliers. Ici, on a déjà donné une structure visible avec ce dispositif de report à distance. Et ça s’applique évidemment à tout élément équidistant, que ce soit des arbres, des piliers, des bâtiments… Voilà, je vous laisse le soin de continuer si vous voulez, Il y a encore toutes les volutes en haut, qui sont bien plus fines, cette fois-ci. Ça joue sur une double échelle. Quelque chose d’un peu plus massif en bas et en haut des volutes plus fines, tout ça avec des effets de toiture. Bref une architecture, qui est un vrai régal pour les croqueurs. Alors voilà comment, avec un point de fuite et une ligne d’horizon, on peut reporter des éléments à vue d’œil. En gros croquer, avec plus ou moins de précision, des parties espacées régulièrement.

Les fondements du dessin : Le paysage

Comprenez les notions essentielles au dessin de paysage et d'environnement. Réalisez un cadrage, une composition, des perspectives, avec des outils adaptés au dessin nomade.

4h17 (29 vidéos)
Aucun commentaire n´est disponible actuellement
 
Thématiques :
Design & Illustration
Dessin
Spécial abonnés
Date de parution :26 sept. 2016

Votre formation est disponible en ligne avec option de téléchargement. Bonne nouvelle : vous ne devez pas choisir entre les deux. Dès que vous achetez une formation, vous disposez des deux options de consultation !

Le téléchargement vous permet de consulter la formation hors ligne et offre une interface plus conviviale. Si vous travaillez sur différents ordinateurs ou que vous ne voulez pas regarder la formation en une seule fois, connectez-vous sur cette page pour consulter en ligne les vidéos de la formation. Nous vous souhaitons un excellent apprentissage avec cette formation vidéo.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions !